LANDSCAPE SENSITIVITY AND TERRITORIAL MANAGEMENT Landscapes and public planning policies of the Pays de la Loire - Archive ouverte HAL Access content directly
Theses Year : 2003

LANDSCAPE SENSITIVITY AND TERRITORIAL MANAGEMENT Landscapes and public planning policies of the Pays de la Loire

LA SENSIBILITE PAYSAGERE A L'EPREUVE DE LA GESTION TERRITORIALE, Paysages et politiques publiques de l'aménagement en Pays de la Loire.

(1)
1
Hervé Davodeau

Abstract

In France, the “Law on landscape” of 1993 encourages local authorities to target the conservation and development of landscapes in their planning policies. However, as the notion of landscape involves the sensitivity of the observer, dealing with the landscape in the framework of a territorial policy might reveal some incompatibility. How can public policies match sensitive perceptions of landscapes with their territorial scales ? The contemporary economic mechanisms induce widely practiced behaviours which, in return, necessitate the emergence of these policies. At various scales of the territories (in this case, the geographical setting of the Pays de la Loire), the concern for landscape can take different directions. But these new scales in “landscape planning” create problems for their managers. From a landscape to a territory, there is more than a mere change in scale, the nature of the subject is simply not the same. The territorial dimension of the landscape management also induces conflicts between the various participants defending their perceptions on landscapes that they hold as their own and transform into the instruments of their own views, interests and targets.
En France, la « loi paysage » de 1993 incite les collectivités locales à faire de la protection et de la valorisation des paysages un objectif de leurs politiques d'aménagement. Mais puisque la notion de paysage engage la sensibilité de l'observateur, n'y a-t-il pas une certaine incompatibilité d'échelle à en faire l'objet d'une politique territoriale ? Comment, en effet, les politiques publiques concilient-elles l'appréhension sensible des paysages avec les échelles territoriales de leur mise en oeuvre ? Les mécanismes économiques contemporains induisent une « banalisation paysagère » qui motive, en retour, l'émergence de ces politiques. Aux diverses échelles des territoires (la région étudiée est celle des Pays de la Loire), l'invocation du paysage prend différents sens. Mais ces nouvelles échelles du « paysage d'aménagement » posent des problèmes aux gestionnaires. Du paysage au territoire, il y a bien plus qu'un changement d'échelles ; c'est l'objet qui change de nature. La dimension territoriale de la gestion paysagère implique aussi des tensions entre les acteurs, chacun défendant son point de vue sur des paysages toujours appropriés et souvent instrumentalisés.
Fichier principal
Vignette du fichier
these_Davodeau.pdf (46.2 Mo) Télécharger le fichier
Loading...

Dates and versions

tel-00492307 , version 1 (15-06-2010)

Identifiers

  • HAL Id : tel-00492307 , version 1

Cite

Hervé Davodeau. LA SENSIBILITE PAYSAGERE A L'EPREUVE DE LA GESTION TERRITORIALE, Paysages et politiques publiques de l'aménagement en Pays de la Loire.. Géographie. Université d'Angers, 2003. Français. ⟨NNT : ⟩. ⟨tel-00492307⟩
817 View
951 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More