Etude de l'aérosol atmosphérique en Europe : observations et modélisation en sites d'altitude - TEL - Thèses en ligne Access content directly
Theses Year : 2008

Study of atmospheric aerosol in Europe : measurements and simulations for high mountain sites

Etude de l'aérosol atmosphérique en Europe : observations et modélisation en sites d'altitude

Abstract

The atmospheric aerosol has an impact together on the environment because of its direct and indirect effects on radiation and on human beings because of its toxicity. However its physical and chemical properties are not well known. This thesis had two main goals. First, to monitor the aerosol soluble fraction (mineral and organic) in an ice core from Mont-Blanc and on the filters from 6 European sites with various geographic and climatic features (wihch belong to the CARBOSOL project). These measurements have shown the main role of convection in the aerosol transport (particularly for sulphate) from atmospheric lower layers to free troposphere. Consequently, in the second part of this work, the ability of the chemistry-transport model MOCAGE to transport aerosols has been evaluated for a 210Pb simulation ranging from 2002 to 2004. Results have been compared with measurements from the 6 CARBOSOL sites. Finally, a sulfur chemistry has been included in MOCAGE and evaluated for the summer 2003.
L'aérosol atmosphérique a un impact à la fois sur l'environnement via les effets directs et indirects sur le rayonnement et sur l'homme en raison de sa toxicité. Pourtant, ses caractéristiques physiques et chimiques sont encore mal connues. Ce travail avait un double but. D'une part, effectuer des mesures de la fraction soluble (minérale et organique) de l'aérosol dans une carotte de glace du Mont-Blanc et sur des filtres de six stations européennes géographiquement et climatologiquement différentes du projet CARBOSOL. Ces mesures ont confirmé l'importance de la convection pour le transport des aérosols, notamment le sulfate, des basses couches vers la troposphère libre. En conséquence, dans l'autre partie de ce travail, on s'est d'abord attaché à bien évaluer la capacité de transport des aérosols par le modèle de chimie-transport MOCAGE via une simulation du 210Pb pour les années 2002 à 2004. Les résultats ont été comparés aux mesures des six stations de CARBOSOL. Enfin, une chimie du soufre a été intégrée dans MOCAGE et évaluée pour l'été 2003.
Fichier principal
Vignette du fichier
these_IE.pdf (8.54 Mo) Télécharger le fichier
Loading...

Dates and versions

tel-00518944 , version 1 (17-09-2010)

Identifiers

  • HAL Id : tel-00518944 , version 1

Cite

Ingrid Dombrowski-Etchevers. Etude de l'aérosol atmosphérique en Europe : observations et modélisation en sites d'altitude. Océan, Atmosphère. Université Paul Sabatier - Toulouse III, 2008. Français. ⟨NNT : ⟩. ⟨tel-00518944⟩
216 View
787 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More