Search for cosmic ray origins by the study of supernova remnants associated with molecular clouds with HESS and test of HESS II sampling system. - Archive ouverte HAL Access content directly
Theses Year : 2008

Search for cosmic ray origins by the study of supernova remnants associated with molecular clouds with HESS and test of HESS II sampling system.

Recherche de l'origine des rayons cosmiques par l'étude d'associations de vestiges de supernova et de nuages moléculaires avec HESS et validation du circuit d'échantillonnage de HESS II.

(1, 2)
1
2

Abstract

The H.E.S.S. telescop (High energy Stereoscopic System), located in Namibia, is currently the most efficient for the observation of very high energy (VHE) gamma-ray sources. It is composed of 4 large diameter telescops working in stereoscopic mode and allows an unequaled survey of the galactic plane at these extreme wavelenghts. The H.E.S.S. experiment showed the presence of high energy particles up to 100 TeV within supernova remnant. This astrophysical objects are believed to be the main particle accelerator within the Galaxy. However, the particle nature remains unclear. This thesis presents a new observationnal approach in order to show hadronic particles acceleration through diffusive shock within supernova remnant. A search of supernova remnant associated with molecular cloud have been led within the HESS source catalog and the H.E.S.S. observations. An analysis of the new VHE gamma-ray source in Monoceros and its interpretation are presented. As well, the analysis and interpretation of new observations of the unidentified source HESS J1745-303 are presented. The multi-wavelength analysis of the new source HESS J1714-385, coincident with the supernova remnant CTB37A is presented. A contribution to the H.E.S.S. phase II building is also presented. This second phase consists in the building of a fifth telescop at the center of the existing system. The series tests of the new camera sampling system are reported.
Le télescope H.E.S.S. (High Energy Stereoscopic System), implanté en Namibie, est actuellement le plus efficace pour l'observation de sources de rayons gamma de très haute énergie. Constitué de 4 télescopes de grand diamètre fonctionnant en stéréoscopie, il permet une cartographie sans précédent du plan de la Galaxie à ces longueurs d'onde extrêmes. L'expérience HESS a mis en évidence la présence de particules chargées d'énergie supérieure à une centaine de TeV dans plusieurs vestiges de supernova, lieux probables d'accélération de particules dans la Galaxie, sans toutefois pouvoir conclure sur la nature hadronique ou leptonique des particules. Cette thèse présente une démarche observationnelle alternative visant à mettre en évidence l'accélération de hadrons par onde de choc dans les vestiges de supernova. Une recherche de vestiges associés à des nuages moléculaires a été menée avec les sources déjà détectées par H.E.S.S. et dans l'ensemble des observations réalisées. L'analyse et l'interprétation de trois sources de rayons gamma sont décrites. La première est la nouvelle source découverte par H.E.S.S. dans la constellation de Monoceros. Je présente ensuite l'analyse des nouvelles observations réalisées en direction de la source non identifiée HESS J1745-303. Enfin l'analyse multi-longueurs d'onde de la nouvelle source de rayons gamma coïncidente avec le vestige de supernova CTB37A est décrite. Je développe les possibles interprétations de cette émission de rayons gamma. Un apport à la construction de la seconde phase de l'expérience H.E.S.S. est présentée. Cette deuxième phase consiste en l'adjonction d'un cinquième télescope de 28 mètres de diamètre au centre du système existant. J'ai pris en charge les tests et la sélection des 6000 puces constituant le système d'échantillonnage de la caméra qui équipera ce télescope.
Fichier principal
Vignette du fichier
these.pdf (16.83 Mo) Télécharger le fichier
Loading...

Dates and versions

tel-00660134 , version 1 (16-01-2012)
tel-00660134 , version 2 (16-01-2012)

Identifiers

  • HAL Id : tel-00660134 , version 2

Cite

Armand Fiasson. Recherche de l'origine des rayons cosmiques par l'étude d'associations de vestiges de supernova et de nuages moléculaires avec HESS et validation du circuit d'échantillonnage de HESS II.. Phénomènes cosmiques de haute energie [astro-ph.HE]. Université Montpellier II - Sciences et Techniques du Languedoc, 2008. Français. ⟨NNT : ⟩. ⟨tel-00660134v2⟩
267 View
502 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More