Développement, optimisation et utilisation d'un système cellulaire de l'épithélium épididymaire murin : approches moléculaires - TEL - Thèses en ligne Access content directly
Theses Year : 2006

Development, optimization and use of a cell système from murine epididymal epithelium : molecular approaches

Développement, optimisation et utilisation d'un système cellulaire de l'épithélium épididymaire murin : approches moléculaires

Abstract

In mammals, the epididymal epithelium, through its activities and secretion reabsorption, participates in post-testicular maturation of sperm by creating a luminal environment particularly along the epididymal course. Studies to characterize the activities of secretion of this organ and to analyze gene regulation involved, have been hampered by the absence of cells in culture to this very epithelium differentiated. Despite numerous attempts, the systems of cultured cells developed so far do not reflect the state of cell differentiation epididymis in vivo. In particular, genes, which can be considered as terminal differentiation markers of epididymal, not expressed in cells in culture. GPX5, laboratory model gene, encoding a secreted protein of the family of glutathione peroxidases is a good example of epididymis-specific gene, that are not found in cells in culture systems available today. In this study, we used GPX5, PEA3 and indoleamine 2, 3-dioxygenase (IDO) and other genes expressed in the epididymis of mammals, as indicators of the state of differentiation of established cell lines head epididymis murine. These are derived from primary cultures, which are naturally immortalized by accumulation of random mutations. In a second step, we have tried to optimize the culture conditions of these cells to improve the level of epididymal gene expression, particularly GPX5, taken as reference.
Chez les mammifères, l'épithélium épididymaire, via ses activités de sécrétion et de réabsorption, participe à la maturation post-testiculaire des spermatozoïdes en créant un environnement luminal particulier, tout au long du trajet épididymaire. Les études visant à caractériser les activités de sécrétion de cet organe et à analyser la régulation des gènes impliqués, ont été freinées par l'absence de cellules en culture pour cet épithelium très différencié. Malgré de nombreuses tentatives, les systèmes de cellules en culture développés jusqu'à présent ne reflètent pas l'état de différenciation des cellules épididymaires in vivo. En particulier, des gènes, que l'on peut considérer comme des marqueurs terminaux de la différenciation épididymaire, ne sont pas exprimés dans les cellules en culture. gpx5, gène modèle du laboratoire, codant pour une protéine sécrétée de la famille des glutathion peroxydases est un bon exemple de gène épididyme-spécifique, que l'on ne retrouve pas dans les systèmes de cellules en culture disponibles à ce jour. Dans cette étude, nous avons utilisé gpx5, PEA3 et l'indoleamine 2, 3-dioxygénase (IDO) et divers autres gènes, exprimés dans l'épididyme des mammifères, comme indicateurs de l'état de différenciation de lignées cellulaires établies de tête d'épididyme murin. Ces dernières sont issues de cultures primaires, qui se sont naturellement immortalisées par accumulation de mutations aléatoires. Dans un deuxième temps, nous avons tenté d'optimiser les conditions de culture de ces cellules afin d'améliorer le niveau d'expression de certains gènes épididymaires, en particulier gpx5, pris comme référence.
Fichier principal
Vignette du fichier
2006CLF21652.pdf (6.58 Mo) Télécharger le fichier
Loading...

Dates and versions

tel-00690005 , version 1 (20-04-2012)

Identifiers

  • HAL Id : tel-00690005 , version 1

Cite

Aurore Britan. Développement, optimisation et utilisation d'un système cellulaire de l'épithélium épididymaire murin : approches moléculaires. Biologie cellulaire. Université Blaise Pascal - Clermont-Ferrand II; Université d'Auvergne - Clermont-Ferrand I, 2006. Français. ⟨NNT : 2005CLF21652⟩. ⟨tel-00690005⟩
232 View
1153 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More