The role of the river in the process of urbanization : study of river cities in China - Archive ouverte HAL Access content directly
Theses Year : 2011

The role of the river in the process of urbanization : study of river cities in China

Le rôle du fleuve dans le processus de l'urbanisation : étude des villes fluviales en Chine

(1)
1
Chuan Hua Lin
  • Function : Author
  • PersonId : 768751
  • IdRef : 170098249

Abstract

For the transformation process of the report city / river, three periods are defined by French researchers: that of the commercial city, that of the industrial city and that of the city in the post-industrial transformation (or city of tertiary sector). However, the chinese river cities have the specifics in the trace of evolution : there exist no trade orientation in the beginning of the time called "trade period", or the industrial revolution at the time of industry; it use the Western model as major reference for development of service functions at the time called "the service sector". Our research is built around two main hypotheses: first, the report city / river in China passed through the three states that characterize the historical development of western cities, but the dynamics of urbanization was born and has adapted to its specific context; secondly, with the introduction of foreign models, the Chinese river towns operate an original interpretation to suit their own economic and social contexts, the reference of external methods in the service of internal logic. In addition, we want to analyze the main issues and actors in these three stages in China. There are two common characteristics called pragmatism and dirigisme: first the dictatorship of pragmatism (the river is still considered a "useful tool") and secondly determining the effect of the actors. The most important are the state and direction of city, who have largely determined the path of evolution of functions and forms of river. Our thesis has three main parts addressing the three phases of the evolution of the city / river: the concession period, between 1840 and 1949, the era of reconstruction of China, between 1949 and 1978, and then the period of the Opening from 1978 to today. Four cities are chosen for field of research after an initial study: Shanghai, Guangzhou, Wuhan and Tianjin. In light of these studies, the diversity of issues related to the theme of the use of the river during urbanization is highlighted. Understanding the mechanism of interaction between foreign models and the internal logic allows us to establish a theoretical relationship between cities and their river, especially on the river's role in the process of urbanization in China
Pour le processus de transformation du rapport ville/fleuve, trois moments variants sont définis par les chercheurs français : celui de la ville commerciale, celui de la ville industrielle et celui de la ville en mutation vers le postindustriel (ou la ville tertiaire). Cependant, les villes fluviales chinoise ont les particularités dans la trace de l'évolution : il n'existait pas au début d'orientation vers le commerce à l'époque dite "du commerce", ni de révolution industrielle à l'époque de l'industrie ; il ne s'agit que d'un emprunt formel au modèle occidental de développement des fonctions tertiaires à l'époque dite "de la tertiarisation".Notre recherche est élaborée autour deux hypothèses principales : premièrement, le rapport ville/fleuve chinois sont passées par les trois états qui caractérisent l'évolution historique des villes occidentales, mais la dynamique de leur urbanisation est née et s'est adaptée au cadre particulier chinois ; deuxièmement, avec l'introduction des modèles étrangers, les villes fluviales chinoises opèrent une interprétation originale pour l'adapter à leurs propres contextes économiques et sociaux. L'emprunt des méthodes externes est mis au service des logiques internes. Nous voulons analyser en plus les enjeux des acteurs dans ces trois moments en Chine. Il existe deux caractéristiques communes dites le pragmatisme et le dirigisme : d'une part la dictature du pragmatisme, (le fleuve est toujours considéré comme un « outil pratique ») ; d'autre part l'effet déterminant des acteurs, dont les plus importants sont l'Etat et la direction des communes, qui ont déterminé en très grande partie le sillon de l'évolution des fonctions et des formes du fleuve. Notre thèse a trois parties principales en répondant aux trois phases de l'évolution du rapport ville/fleuve : l'époque de concession, entre 1840 et 1949, l'époque de reconstruction de la Chine, entre 1949 et 1978, et l'époque de l'”Ouverture”, de 1978 à aujourd'hui. Quatre villes sont choisies comme terrain de recherche après une étude initiale: Shanghaï, Canton, Wuhan et Tianjin. A la lumière de ces études, la diversité des enjeux liés à la thématique de l'usage du fleuve au cours de l'urbanisation est mise en évidence. La compréhension du mécanisme d'interaction entre les modèles étrangers et les logiques internes nous permettent d'établir une théorisation de la relation entre les grandes villes et leur fleuve, et plus particulièrement sur le rôle du fleuve dans le processus de l'urbanisation en Chine
Fichier principal
Vignette du fichier
TH2011PEST1145_complete.pdf (12.02 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Version validated by the jury (STAR)
Loading...

Dates and versions

tel-00836501 , version 1 (21-06-2013)

Identifiers

  • HAL Id : tel-00836501 , version 1

Cite

Chuan Hua Lin. Le rôle du fleuve dans le processus de l'urbanisation : étude des villes fluviales en Chine. Architecture, aménagement de l'espace. Université Paris-Est, 2011. Français. ⟨NNT : 2011PEST1145⟩. ⟨tel-00836501⟩
598 View
4876 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More