The sex of expertise. Gender regimes and the dynamics of inequality in management consulting - Archive ouverte HAL Access content directly
Theses Year : 2013

The sex of expertise. Gender regimes and the dynamics of inequality in management consulting

Le sexe de l'expert. Régimes de genre et dynamique des inégalités dans l'espace du conseil en management.

(1)
1
Isabel Boni-Le Goff
  • Function : Author
  • PersonId : 947567

Abstract

At the intersection of the theoretical frameworks of economic sociology and the sociology of gender, this study focuses on gender regimes and the dynamics of gender inequality in French management consulting. It exposes the combination of processes that actively contribute to produce gender and draws on the following empirical research: a long-running ethnographical study of a national employers' association and of three consulting firms; a quantitative study involving 23 firms and 1637 employees (women and men); life stories, and an archival study of historical sources. Contemporary gender regimes in management consulting are first analyzed as the result of a socio historical process, during which the modeling of a masculine ethos and of male professional norms are intertwined with an accelerating feminization of the labor force. Appearing with the first Taylorist engineers, after the First World War, the ideal model of the expert, one defined by his technical know-how contributes to gender segregation in the labor market up until the beginning of the 1990s -- even as the management consulting market undergoes an unprecedented expansion. This research also underlines how, on a meso sociological scale, the division of labor and power and contemporary gender inequalities variously structure consulting firms. Local gender regimes in the studied consultancies fall within three main models: contention, focused segregation, and banalization. The capitalistic instability that characterizes much of management consulting, and various forms of hold-up on the profits of corporations make the perspective of progress towards greater equality uncertain. The interactional processes that consulting inherently implies also contribute to produce gender: relational work with clients, which puts into play body techniques, exposes women consultants to specific difficulties, forcing them into forms of passing in order to embody the " legitimate" expert. Drawing on resources stemming from their primary socialization in particular, women consultants negotiate their gender identity during their professional career, adopting different sets of strategies, from adaptation to transgression, to attempt to "undo" gender. In realizing that their sex may be a stigma, and in experiencing the different forms of discrimination that it entails, they engage in "moral careers" and sometimes enter forms of collectives.
Au croisement de la sociologie économique et de la sociologie du genre, ce travail étudie un espace professionnel et marchand, au prisme de sa féminisation et y analyse les régimes de genre - systèmes dynamiques d'inégalités selon le sexe. Il met au jour l'articulation de plusieurs processus qui participent activement à produire le genre, en s'appuyant sur différents terrains : une longue ethnographie d'une organisation patronale et de plusieurs cabinets de conseil, associée à une enquête quantitative auprès de 23 firmes et 1637 salarié-e-s, à des entretiens biographiques, ainsi qu'à un travail archivistique. Les régimes de genre contemporains dans le conseil en management résultent tout d'abord d'un processus socio historique où se combinent structuration des normes professionnelles selon un ethos viril et ouverture croissante à une main d'œuvre féminine. Emergeant avec les premiers ingénieurs conseils en organisation de l'entre-deux-guerres, la figure idéale typique de l'expert, féru de technique, contribue, jusqu'au début des années 1990, à une ségrégation des emplois, dans un contexte d'historique expansion du marché du conseil en management. L'enquête permet ensuite de dégager, à l'échelle méso sociologique, la division horizontale et verticale du travail et la structure contemporaine des inégalités, différenciée selon les firmes, qui se répartissent selon trois types idéaux de régimes de genre - contention, ségrégation ciblée ou banalisation. L'instabilité capitalistique régnant dans une partie de l'espace du conseil, associée à des formes de hold up sur les profits des firmes, rend incertaines d'éventuelles avancées vers plus d'égalité. Ce sont aussi les processus interactionnels, impliqués dans la production des biens singuliers que sont les conseils, qui produisent le genre. Le travail relationnel avec les clients, qui met en jeu des techniques du corps, expose les consultantes à des difficultés spécifiques. Plus que leurs confrères, les femmes doivent réaliser des opérations de passing, pour incarner l'expert légitime. Mobilisant des ressources liées notamment à leur socialisation primaire, les consultantes déploient des transactions identitaires variées dans le cours de leur carrière, pour s'accommoder, transgresser ou tenter de dépasser le genre. Les itinéraires moraux qu'elles accomplissent à partir de l'expérience de discriminations, les conduisent parfois à des formes d'engagement et d'action collective.
Fichier principal
Vignette du fichier
ThA_se_Isabel_Boni_Le_Goff_Le_sexe_de_l_expert_1029.pdf (25.14 Mo) Télécharger le fichier

Dates and versions

tel-00877764 , version 1 (29-10-2013)

Identifiers

  • HAL Id : tel-00877764 , version 1

Cite

Isabel Boni-Le Goff. Le sexe de l'expert. Régimes de genre et dynamique des inégalités dans l'espace du conseil en management.. Sociologie. Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS), 2013. Français. ⟨NNT : ⟩. ⟨tel-00877764⟩
2019 View
2470 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More