Livelihoods and Migration projects of Liberian refugees in Conakry (Guinea) and Accra (Ghana) - Archive ouverte HAL Access content directly
Theses Year : 2013

Livelihoods and Migration projects of Liberian refugees in Conakry (Guinea) and Accra (Ghana)

Conditions de vie et projets migratoires des réfugiés libériens à Conakry (Guinée) et Accra (Ghana)

(1)
1

Abstract

This PhD research in Geography took an interest in the exile experience of Liberian refugees in Conakry, Guinea and Accra, Ghana in 2008-2009. At the end of the Liberian civil conflict, it tackles the question of their future in these countries where they found refuge between 1990 and 2003. As a Forced Migration study, it looked at their livelihoods and their migration plans to either go back to Liberia, stay in their asylum countries or move to other destinations. Their forced migration experiences are analyzed in the context of the Liberian conflict and the asylum policies of their hosts. Their migratory paths through the Mano River countries are described. The processes of reterritorialization in exile are studied through their spatial distribution, without a refugee camp in Conakry, but with the one of Buduburam near Accra, and through their livelihoods and political organization in each main city. UNHCR "durable solutions" - voluntary repatriation, local integration and resettlement - are finally discussed from the refugee's perspective and their tactics towards post-conflict migration possibilities.
Cette thèse de géographie s'est intéressée à la situation en 2008-2009 des réfugiés libériens dans deux capitales d'Afrique de l'Ouest, Conakry en Guinée et Accra au Ghana. À l'issue du conflit au Libéria, elle pose la question de l'avenir de ces réfugiés urbains dans ces deux pays proches du Libéria où ils avaient trouvé refuge entre 1990 et 2003. Inscrite dans le champ des Forced Migration Studies, elle interroge leurs conditions de vie et leurs projets migratoires : comptaient-ils rentrer au Libéria, rester dans ces pays d'asile ou bien partir pour d'autres destinations ? Leurs expériences de migration forcée sont replacées dans les contextes du conflit libérien et de l'accueil dans ces deux pays, puis présentées par la restitution de leurs parcours d'exil dans les pays de la Mano River. À travers la répartition géographique de ces réfugiés libériens, marquée par l'absence de camp à Conakry et la présence de celui de Buduburam en périphérie d'Accra, et à travers leurs modes de subsistance pour survivre et s'organiser dans chaque capitale, les processus de reterritorialisation sont interrogés. Enfin, la trilogie des " solutions durables " proposée par le HCR - rapatriement volontaire, intégration locale, réinstallation - est revisitée au prisme des tactiques migratoires post-conflit de ces réfugiés.
Fichier principal
Vignette du fichier
TheseHSL_refugies_liberiens.pdf (45.9 Mo) Télécharger le fichier

Dates and versions

tel-00959961 , version 1 (17-03-2014)

Identifiers

  • HAL Id : tel-00959961 , version 1

Cite

Hélène Simon-Loriere. Conditions de vie et projets migratoires des réfugiés libériens à Conakry (Guinée) et Accra (Ghana). Géographie. Université de Poitiers, 2013. Français. ⟨NNT : ⟩. ⟨tel-00959961⟩
568 View
3405 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More