Déterminants sociocognitifs des comportements de recherche d'emploi chez les diplômés de l'enseignement supérieur : comparaison France-Cameroun - TEL - Thèses en ligne Access content directly
Theses Year : 2014

Sociocognitive determinants of job seeking behaviors of higher education graduates

Déterminants sociocognitifs des comportements de recherche d'emploi chez les diplômés de l'enseignement supérieur : comparaison France-Cameroun

Abstract

What are the motivational and cognitive mechanisms that support job search strategies implemented by the graduates? This question is the base of the analyses carried out in this thesis work. The related developments are based on three nested levels. The first one examines the relationship between dimensions highlighted by the social cognitive theory of career (TSCC) (Lent, Brown and Hackett, 1994), and performance in job search. The second objective introduce self-regulation strategies (STARE) in order to analyze to what extent they can mediate the relationship between self-efficacy (SEP), career objective (OPRO), professional project (PPRO), perceived difficulties (DIFF) and performance. Finally, the first two levels of analysis are justified by the need to understand the motivational and cognitive mechanisms associated to contextual factors and underly dynamics of job search. The current labour market setup increases the relevance of obviousness: professional insertion process is not linear and even with same training courses, graduates are not equals face to difficulties regarding employment access. Based on a sample of 50 curricula vitae (CV) of job seekers (Study 1), two samples of 410 employees (study 2) and 384 job seekers (study 3), all of them graduates, the research carried out both in Cameroon and France shows on one side that the variables of intent or outcome expectations and self-efficacy are good predictors of performance, in accordance with the international literature on the TSCC. On the other side, relationship analysis between these dimensions and performance aroused in job search through simple, multiple and moderate mediations, shows that self-regulation strategies introduced in the TSCC model constitute a significant mediator of the effect of all variables on the employees success, the professional goal and the professional project on the future of job seekers, and of self-efficacy solely when performing an analysis differentiated by gender. To end with, the results suggest that contrary to established logic and traditional path of job search, the current configuration of the labor market would boost new forms of organization and adjustment among actors who evolve in this sector.
Quels sont les mécanismes motivationnels et cognitifs qui soutiennent les stratégies de recherche d'emploi mises en œuvre par les diplômés du supérieur ? Telle est la question qui fonde les analyses effectuées dans cette thèse. Les développements y relatifs s'articulent sur trois niveaux imbriqués. Le premier examine la relation entre les dimensions mises en évidence par la théorie sociale cognitive de la carrière (TSCC) (Lent, Hackett et Brown, 1994), et la performance en recherche d'emploi. Le second a pour objectif d'introduire les stratégies d'autorégulation (STARE) en vue d'analyser dans quelle mesure elles peuvent médiatiser la relation entre le sentiment d'efficacité personnelle (SEP), l'objectif professionnel (OPRO), le projet professionnel (PPRO), les difficultés perçues (DIFF) et la performance. Enfin, ces deux premiers niveaux d'analyse se justifient par le besoin d'appréhender les mécanismes motivationnels et cognitifs auxquels se greffent les facteurs contextuels et sous-tendent les dynamiques de recherche d'emploi. La configuration actuelle du marché du travail rend de plus en plus saillante une évidence : le processus d'insertion professionnel n'est pas linéaire et, même à parcours de formation égal, les diplômés ne sont pas égaux face aux difficultés marquant l'accès à l'emploi. En s'appuyant sur un échantillon de 50 curriculum vitae (CV) de demandeurs d'emploi (étude 1), deux échantillons de 410 salariés (étude 2) et 384 sans emploi (étude 3), tous diplômés du supérieur, cette recherche conduite au Cameroun et en France montre d'une part que les variables d'intention ou les attentes de résultats et le sentiment d'efficacité personnelle sont de bons prédicteurs de performance, conformément à la littérature internationale sur la TSCC. D'autre part, l'examen des liens entre les dimensions suscitées et la performance en recherche d'emploi, par le biais de médiations simples, multiples et modérées, montre que les stratégies d'autorégulation introduites dans le modèle TSCC constituent un médiateur significatif de l'effet de l'ensemble des variables sur la réussite des salariés, de l'objectif professionnel et du projet professionnel sur le devenir des sans emploi, et du sentiment d'efficacité personnelle uniquement lorsqu'on procède à une analyse différenciée selon le sexe. En conclusion, les résultats suggèrent que contrairement aux logiques et parcours de recherche d'emploi traditionnels établis, la configuration actuelle du marché du travail impulserait de nouvelles formes d'organisation et d'ajustement chez les acteurs qui y évoluent.
Fichier principal
Vignette du fichier
39445_MANTO_-_JONTE_2014_diffusion.pdf (3.45 Mo) Télécharger le fichier
Origin Version validated by the jury (STAR)
Loading...

Dates and versions

tel-01082717 , version 1 (14-11-2014)

Identifiers

  • HAL Id : tel-01082717 , version 1

Cite

Justine Juliette Manto Jonte. Déterminants sociocognitifs des comportements de recherche d'emploi chez les diplômés de l'enseignement supérieur : comparaison France-Cameroun. Psychologie. Université de Grenoble; Université de Yaoundé I, 2014. Français. ⟨NNT : 2014GRENH001⟩. ⟨tel-01082717⟩
1179 View
3472 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More