Nonverbal communications of physical education teachers - Archive ouverte HAL Access content directly
Theses Year : 2013

Nonverbal communications of physical education teachers

Les communications non verbales des enseignants d’Education Physique et Sportive : Formes et fonctions des CNV, croyances et réalisation effective des enseignants, ressenti des effets par les élèves

(1)
1

Abstract

This study questions the use of non-verbal communication in the teaching of Physical Education. Non-verbal communication (NVC) sends information to students which sometimes contradicts verbal communication or unwittingly transmits teachers' expectations. Communication issues are addressed in this study under the interactionist’ perspective. Each verbal or non-verbal intervention of the teacher creates an interaction with students, whose purpose may be educational or didactic. Three studies were conducted. The first exploratory study aims at questioning the PE students beliefs about communication, in order to identify their level of knowledge, as well as their awareness of the importance of communication in teaching. Their answers are then compared with those of active teachers. This allows to understand the evolution of beliefs and to highlight teaching practices. The second study is based on the use of an observational grid on NVC during classes. It aims at confirmingthe operation of a functional classification of NVC. A comparison between explaining, doing, and explaining action is carried out using various interviews. Teachers are rarely aware of the types ofcommunication they use in the classroom. They are often surprised with the wide range of NVC they unconsciously use. They often highlight the emotional aspect of the pedagogical relationship, when watching themselves interacting with students in class, while they usually focus on teaching when first questioned about their educational methods. Emphasis is placed on the role and importance oftouching and routines in PE. What students say they feel is compared with what teachers describe. The last study draws attention on contextualized non verbal interactions, through two case studies. Changes seem to occur in the activity, according to the characteristics of students, or those of teachers. There search concludes with proposals both for initial and continuous training of teachers. Improving daily teaching practices can be facilitated through awareness of their beliefs and operational methods in situ.
Ce travail a pour objet de questionner l’utilisation des communications non verbales dans l'enseignement de l'Education Physique et Sportive. Les communications non verbales (CNV) diffusent des informations auprès des élèves, peuvent être contradictoires avec les communications verbales, les desservir, ou transmettre, à leur insu, les attentes des enseignants. Les communications seront abordées sous l’angle interactionniste. Chaque intervention verbale ou non verbale de l’enseignant crée une interaction avec les élèves dont l’objet peut être pédagogique ou didactique. Trois études ont été réalisées. La première étude exploratoire vise à questionner les croyances des étudiants en formation sur les communications ; afin de recenser leurs niveaux de connaissance et de prise de conscience de l’importance des communications dans l’enseignement, pour ensuitecomparer leurs réponses avec celles des enseignants en exercice, le tout permettant de comprendre l’évolution des croyances et éclairer les pratiques pédagogiques. La deuxième étude consiste, à partir d’une grille d’observation des CNV en classe, à confirmer l’exploitation d’une classification fonctionnelle des CNV. Une comparaison entre le dire, le faire et le dire sur le faire est réalisée à l’aide de différents entretiens. Les enseignants sont rarement conscients des communications qu’ilsexploitent en classe ; ils sont souvent surpris de la richesse des CNV exploitées, non consciemment. L’aspect affectif de la relation pédagogique est souvent valorisé lorsqu’ils se voient agir, contrairement aux premiers propos beaucoup plus réservés, et qui portent sur les apprentissages. L’accent est mis sur le rôle et la place du toucher et sur les routines en EPS. Les ressentis des élèves sont relevés pour les comparer avec les réponses des enseignants. La dernière étude se focalise sur l’aspect contextualisé des interactions non verbales à travers deux études de cas. Des variations semblent apparaître selon l’activité, les caractéristiques des élèves ou celles des enseignants. La recherche se conclut par des propositions d’enseignements supplémentaires pour la formation initiale et continue des enseignants. L’amélioration des pratiques pédagogiques quotidiennes des enseignants passe par une prise de conscience de leurs croyances et de leurs modes de fonctionnement in situ.
Fichier principal
Vignette du fichier
2013LYO10217.pdf (2.63 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Version validated by the jury (STAR)

Dates and versions

tel-01127647 , version 1 (07-03-2015)

Identifiers

  • HAL Id : tel-01127647 , version 1

Cite

Magali Barrière Barrière-Boizumault. Les communications non verbales des enseignants d’Education Physique et Sportive : Formes et fonctions des CNV, croyances et réalisation effective des enseignants, ressenti des effets par les élèves. Education. Université Claude Bernard - Lyon I, 2013. Français. ⟨NNT : 2013LYO10217⟩. ⟨tel-01127647⟩
1304 View
15381 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More