Etude des hauts et bas topographiques dans les marges profondes de type « upper plate » : exemple des unités du Briançonnais et du Prépiémontais dans les Alpes et comparaison avec des analogues modernes - TEL - Thèses en ligne Access content directly
Theses Year : 2015

Study of topographic high and low in "upper plate" margins : example with the Briançonnais and Prépiémontais units in the Alps and comparisons with modern analogs

Etude des hauts et bas topographiques dans les marges profondes de type « upper plate » : exemple des unités du Briançonnais et du Prépiémontais dans les Alpes et comparaison avec des analogues modernes

Abstract

This study focused on the characterization of so called “H-blocks” recorded in upper plate. The onshore-offshore approach used in this study enabled to characterize and divide the crustal architecture of upper plate margins in three terraces and two ramps, characterized by diagnostic structural and stratigraphic features. Limits of terraces and location of ramps are considered to coincide with changes in the mode of extension and to define major limits/points. It appears that major Alpine structures result from the reactivation of former ramps or extensional detachment faults. Final collision appears to be controlled by the presence of strong buttresses that may coincide with the necking zone/coupling point of the former margin. The comparison of the different datasets ranging from field outcrops to seismic sections enables integrate more detailed geological observations in seismic observations.
Cette étude se concentre sur la caractérisation des blocs-H préservés dans les marges de type « upper plate ». L’approche terre-mer a permis de diviser l’architecture crustale d’une « upper plate » en trois terrasses et deux zones d’escarpement, possédant leurs propres architectures crustales et stratigraphiques. Les limites de terrasses sont liées à des changements dans les modes d’extensions et définissent des points majeurs. Dans les Alpes il apparait que les principales structures Alpines correspondent à la réactivation des zones d’escarpements ou des failles de détachement. La collision finale est contrôlée par la présence des butoirs pouvant coïncider avec la zone de necking et le point de couplage de la marge de rift. La comparaison entre les observations de terrain et l’imagerie à l’échelle crustale, a permis d’intégrer plus de détails géologiques dans les observations sismique.
Fichier principal
Vignette du fichier
Haupert_Isabelle_2015_ED413.pdf (66.98 Mo) Télécharger le fichier
Origin Version validated by the jury (STAR)

Dates and versions

tel-01291416 , version 1 (21-03-2016)

Identifiers

  • HAL Id : tel-01291416 , version 1

Cite

Isabelle Haupert. Etude des hauts et bas topographiques dans les marges profondes de type « upper plate » : exemple des unités du Briançonnais et du Prépiémontais dans les Alpes et comparaison avec des analogues modernes. Sciences de la Terre. Université de Strasbourg, 2015. Français. ⟨NNT : 2015STRAH016⟩. ⟨tel-01291416⟩
97 View
27 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More