Gestion de soi et addiction à la drogue : approche analytico-systémique d'un groupe de jeunes drogués en situation thérapeutique - TEL - Thèses en ligne Access content directly
Theses Year : 2016

Self management and drug addiction

Gestion de soi et addiction à la drogue : approche analytico-systémique d'un groupe de jeunes drogués en situation thérapeutique

Abstract

Following the path of their life, the drug addicts live the chaos; they fail to see the end of the tunnel. They don’t know how to think in a constructive way, to take advantages of opportunities and to develop plans well determined to be achieved. The adoption of the drug addicts self-management can help to develop his capacity of observation, reflection, analysis, self-control… Regarding the obtained results, we note the followings observations: 1. The drug addicts show more cognitive difficulties than the non addicts. 2. The addicts show less self satisfaction than non addicts. 3. The drug addicts show a much more positive emotional stability than non addicts. 4. The drug addicts show as well a more negative and developed emotional stability than non addicts. The self-management helps the drug addicts to integrate the pleasure in the relationships as it may help to apply the acquired qualities and to prepare new experiences.
Suivant le parcours de leurs vies, les toxicomanes vivent le chaos ; ils n’arrivent pas à voir le bout du tunnel. Ils ne savent pas réfléchir d’une façon constructive, profiter des opportunités et d’élaborer des plans bien déterminés pour se réaliser. L’adoption du toxicomane de la gestion de soi peut contribuer à développer chez lui les capacités d’observation, de réflexion, d’analyse, de contrôle de soi… D’après les résultats obtenus, nous pouvons constater que : 1. Les toxicomanes ont plus de difficultés cognitives que les non toxicomanes. 2. Le sentiment de satisfaction personnelle chez les toxicomanes est plus bas que chez les non toxicomanes. 3. La stabilité émotionnelle positive chez les non toxicomanes est beaucoup plus grande que celle des toxicomanes 4. La stabilité émotionnelle négative chez les toxicomanes est plus développée que chez des non toxicomanes. La gestion de soi aide le toxicomane à intégrer le plaisir dans la vie relationnelle, comme elle peut l’aider à appliquer les qualités acquises et préparer de nouvelles expériences.
Fichier principal
Vignette du fichier
ElKhoury_Marwan_2016_ED519.pdf (6.91 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Version validated by the jury (STAR)

Dates and versions

tel-01488516 , version 1 (13-03-2017)

Identifiers

  • HAL Id : tel-01488516 , version 1

Cite

Marwan El Khoury. Gestion de soi et addiction à la drogue : approche analytico-systémique d'un groupe de jeunes drogués en situation thérapeutique. Psychologie. Université de Strasbourg, 2016. Français. ⟨NNT : 2016STRAG027⟩. ⟨tel-01488516⟩

Collections

STAR SITE-ALSACE
1056 View
3257 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More