Territorialised social innovation : a lever of reappropriation for the inhabitants to face floods risk.The example of flash floods in rural areas of Gard and Vaucluse (France). - Archive ouverte HAL Access content directly
Theses Year : 2017

Territorialised social innovation : a lever of reappropriation for the inhabitants to face floods risk.The example of flash floods in rural areas of Gard and Vaucluse (France).

L'innovation sociale territorialisée : un levier de réappropriation du risque inondation par les habitants L'exemple des crues rapides dans les territoires ruraux du Gard et du Vaucluse (France) 7 décembre 2017

(1, 2)
1
2

Abstract

Although much is expected of them, inhabitants, referred to as “citizens” in technocratic programs, are still abstract “entities” with oft underestimated psychosocial underpinnings. Nonetheless, adopting the appropriate behaviours in the case of an event is related to a balance between actionable individual resources and the institutional measures individuals are able to take. As such, this thesis aims to measure inhabitants’ capacities with more finesse, namely by mobilising territorialised social innovation with regard to a specific risk: flash floods in south-east France. To this effect, an interdisciplinary survey was conducted (geography of risks, environmental psychology and social design) by associating empirical and experimental data. A series of interviews (36 managers, 4 river unions, 29 victims) and questionnaires (689) provided better understanding of their respective visions of risk management. Managers were lucid but powerless in the face of multiple flaws in public policy, whereas inhabitants displayed a large gap between their behavioural intentions and their risk-related knowledge. These results led us to conduct a creative workshop in Sauve (Gard, France) that confirmed the potential collective action from the start can have in terms of appropriation by inhabitants. The conclusions drawn from this work led us to question the reality of inhabitants’ involvement and to identify ways to encourage evolution of the state-centred approaches that are still preferred today, despite the progressive decline of the welfare state, which adds another degree of complexity.
Alors qu’on attend beaucoup de lui, l’habitant, convoqué sous le terme de « citoyen » dans les dispositifs technocratiques, est pourtant une « entité » abstraite dont les dimensions psychosociologiques sont trop souvent sous-estimées. Néanmoins, l’adoption de comportements appropriés en cas d’événement est bel et bien lié à l’adéquation entre les ressources individuelles mobilisables et les mesures institutionnelles que l’individu est à même de s’approprier. Dès lors, cette thèse a pour but de mesurer plus finement les capacitations des habitants, en mobilisant notamment l’innovation sociale territorialisée face à un risque spécifique : les crues rapides pouvant se manifester dans le sud-est de la France. À cet effet, un protocole d’enquête s’appuyant sur l’interdisciplinarité (géographie des risques, psychologie environnementale et design social) et associant des données empiriques et expérimentales, a été mis en œuvre. Les entretiens réalisés (36 gestionnaires, 4 syndicats de rivières et 29 sinistrés) et les questionnaires (689) ont permis de mieux comprendre leur vision respective de la gestion des risques. Les gestionnaires sont lucides mais démunis face aux multiples failles des politiques publiques, tandis que des décalages importants existent entre les intentions comportementales et la connaissance des risques des habitants interrogés. Ces résultats ont ensuite permis de déployer un atelier créatif sur la commune de Sauve (Gard, France) qui a confirmé tout le potentiel d’appropriation par les habitants que peut avoir une démarche co-construite avec eux en amont. L’ensemble des éléments issus de ce travail amène à questionner la réalité de l’implication habitante et à identifier des leviers d’action pour faire évoluer l’approche stato-centrée encore privilégiée aujourd’hui, malgré le désengagement progressif de l’Etat-providence qui rajoute un degré supplémentaire de complexité.
Fichier principal
Vignette du fichier
2017-12_GisclardB_v0.pdf (19.79 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

tel-01669042 , version 1 (20-12-2017)

Identifiers

  • HAL Id : tel-01669042 , version 1

Cite

Béatrice Gisclard. L'innovation sociale territorialisée : un levier de réappropriation du risque inondation par les habitants L'exemple des crues rapides dans les territoires ruraux du Gard et du Vaucluse (France) 7 décembre 2017. Géographie. Université d'Avignon et des Pays de Vaucluse, 2017. Français. ⟨NNT : ⟩. ⟨tel-01669042⟩
1439 View
1128 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More