Analyse visuelle dynamique des formes dans le paysage. Premières approches à l’aide du suivi du regard. - TEL - Thèses en ligne Access content directly
Theses Year : 2007

Dynamic visual analysis of shapes in the landscape. Formative approaches with the assistance of an eye tracking device.

Analyse visuelle dynamique des formes dans le paysage. Premières approches à l’aide du suivi du regard.

Abstract

We consider the landscape as “(…)” a part of territory such as it is perceived by the populations, the characteristic of which results from the action of natural and/ or human factors and of their interrelations” (Council of Europe, 2ooo). Our sight provides eighty per cent of our environment stimulation and information. Our research, in an exploratory manner, studies the way we visually perceive the landscape and more specifically shapes. In reference to the recent findings of neurosciences in the field of vision, shapes constitute one of the three major components of the visible landscape along with color and movement. We analyzed the eye movements and particularly the sequence of eye fixations as repondant’s observed representations of the landscape by different persons. The eye fixation corresponds to the eye moment when we collect the visible information. The first results concerning the analysis of the eye tracking process confirm the important inter-individual variation for a similar visual stimulation and the importance of the observer’ s cultural experiences. Independently from our will, the shapes perceived in the landscape attract the gaze through an important light contrast between the substance and the shape, and through their location either in the foreground or at the horizon. And important morphologic structure such as lines of convergence towards “a vanishing point” seems to favor the visual attraction. This visual attraction is also reinforced by the semantic value associated with the object (designation and categorization of a well-known object). Priority, the recognition of a living being or of an object able to move which first takes place as well as what can be a source of pleasure or of danger. Without conscious effort, the attention of the observer can equally orientate the selection of the visual information to prepare the forthcoming action.
Nous considérons le paysage comme « (…) une partie de territoire telle que perçue par les populations, dont le caractère résulte de l'action de facteurs naturels et/ou humains et de leurs interrelations » (Conseil de l’Europe, 2000). Le sens de la vue permet de recueillir quatre-vingt pour cent des stimulations de notre environnement. Notre recherche, de façon exploratoire, cible la manière dont nous percevons visuellement le paysage et plus spécifiquement les formes. En référence à un modèle neurobiologique de la vision, les formes constituent une des trois composantes majeures du paysage visible avec les mouvements et la couleur. Nous proposons d’analyser les mouvements oculaires et particulièrement l’apparition des fixations au cours de l’observation de représentations du paysage par différents sujets. La fixation correspond au moment où nous recueillons l’information visible. Les premiers résultats exposés à propos de l’analyse du parcours du regard confirment la forte variation inter individuelle pour une même stimulation visuelle et l’importance de la culture de l’observateur. De façon indépendante de notre volonté, les formes perçues dans le paysage attirent le regard par un fort contraste lumineux entre le fond et la forme et par le positionnement qu’elles occupent au premier plan ou à l’horizon. Une forte structuration morphologique telle des lignes de convergence vers un point de fuite favoriserait également l’attirance visuelle. Ce caractère saillant est aussi renforcé par la valeur sémantique de l’objet qu’elle habille (désignation et catégorisation d’un objet connu). Là c’est prioritairement la reconnaissance d’un être vivant ou d’un objet pouvant se mouvoir qui s’opère en premier lieu et ce qui peut être source de plaisir ou de danger. De façon endogène, l’attention du sujet peut également orienter la sélection de l’information visuelle pour préparer une action à venir.
Fichier principal
Vignette du fichier
Thesecomplètevincent.pdf (16.81 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

tel-01784578 , version 1 (16-05-2018)

Identifiers

  • HAL Id : tel-01784578 , version 1

Cite

Vincent Bouvier. Analyse visuelle dynamique des formes dans le paysage. Premières approches à l’aide du suivi du regard.. Géographie. Université d'Angers, 2007. Français. ⟨NNT : ⟩. ⟨tel-01784578⟩

Collections

UNAM
245 View
113 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More