« Suffering of teaching », «with or against» pupils behavioural disorders : moving towards the Psychic Postural Plasticity of the Teacher. - Archive ouverte HAL Access content directly
Theses Year : 2018

« Suffering of teaching », «with or against» pupils behavioural disorders : moving towards the Psychic Postural Plasticity of the Teacher.

« Souffrance d’enseigner », « avec ou contre » les troubles du comportement des élèves : vers une Plasticité Posturale Psychique de l’Enseignant.

(1)
1

Abstract

This research proposes to look at the psychodynamic interactions at play in the transference movements that emerge when a teacher encounters the reality of a pupil with behavioural disorders. From the incomprehensible to the unbearable, from the difficulty to the suffering –the troubled pupil intrudes into the teacher's subjective experience and generates « identity breakdowns », hinting at a certain psychic rigidity in one's professional position. The « extrapolation » of the concepts of transference and counter-transference from the field of psychoanalysis outlines the contours of a counter-transference specific to the teacher in a troubled teaching relationship. As a desired subject, he mobilises counter-transferential attitudes, observable in their effects, falling under either an already-existing responsiveness or one of varying intensity in terms of disharmony in the articulation of his desires, and constructed and prescribed representations characterising his interpretative filters. Understanding the economics of the psychodynamics of the teacher with regard to professional distress, in a clinical approach with a psychoanalytical orientation, constitutes a foundation to consider rethinking the interpretation of his subjective experience in favour of a Psychic Postural Plasticity of the Teacher.
Cette recherche propose de porter un regard sur les dynamiques psychiques en jeu, dans les mouvements transférentiels qui émergent lorsque l’enseignant est confronté à la réalité de la rencontre avec l’élève porteur de troubles du comportement. De l’incompréhensible à l’insupportable, de la difficulté à la souffrance, le trouble élève fait effraction dans l’expérience subjective de l’enseignant et génère des « ruptures identificatoires», esquissant une certaine rigidité psychique dans sa posture professionnelle. L’ « extrapolation » des concepts de transfert et de contre-transfert issus du champ de la psychanalyse, permet de dessiner les contours d’un contre-transfert spécifique à l’enseignant dans une relation pédagogique troublée. En tant que sujet désirant, il mobilise des attitudes contre-transférentielles, observables dans leurs effets, relevant soit d’un déjà-là, soit d’une réactivité d’intensité variable, au regard de dysharmonies dans l’articulation de ses désirs et de ses représentations construites et prescrites, caractérisant ses filtres interprétatifs. Comprendre l’économie des dynamiques psychiques de l’enseignant en souffrance professionnelle, dans une approche clinique d’orientation psychanalytique, constitue une assise pour envisager de repenser l’interprétation de son expérience subjective, en faveur d’une Plasticité Posturale Psychique de l’Enseignant.
Fichier principal
Vignette du fichier
2018_TRICASBARRIO_arch.pdf (5.9 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Version validated by the jury (STAR)

Dates and versions

tel-02056036 , version 1 (04-03-2019)

Identifiers

  • HAL Id : tel-02056036 , version 1

Cite

Sylvie Tricas Barrio. « Souffrance d’enseigner », « avec ou contre » les troubles du comportement des élèves : vers une Plasticité Posturale Psychique de l’Enseignant.. Education. Université Paul Valéry - Montpellier III, 2018. Français. ⟨NNT : 2018MON30036⟩. ⟨tel-02056036⟩
175 View
1121 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More