Innovation process in entrepreneurship : the place of artifacts in the project-team activity - Archive ouverte HAL Access content directly
Theses Year : 2019

Innovation process in entrepreneurship : the place of artifacts in the project-team activity

Processus d'innovation dans l'entrepreneuriat : la place des artefacts dans l'activité en équipe-projet

(1)
1

Abstract

This thesis defends a model of entrepreneurship as a dynamic, global and systemic process, mediated by technologies. We present entrepreneurship as an activity in context, embodied in a culture, a story, an environment, and which develops itself through interactions. The moments of cooperation and coordination in localized teams, or multi-localized teams (Vacherand-Revel, 2017) constitute spaces of intersubjectivity (Zarifian 1996) in which different artefacts are used. We hypothesize that these artifacts in the activity will actively participate in the development of innovative entrepreneurial activity by providing support for team training, idea development, and design. Based on a qualitative and developmental methodological protocol, the analysis highlights several factors and resources of the activity, in particular the entrepreneurial training device, and the artefacts mobilized by the actors. These artifacts in the activity (Adé, 2000) are transformed into artifacts of the activity during instrumental genesis processes (Rabardel, 1995). They can then take a status of intermediate objects (Vinck, 1999, 2009) or boundary objects (Star, 2010, Vinck, 2009) within the activity. The analysis shows the predominant role of the innovation object, which is a common production of the team. It is both an outcome and a starting point for the development of intentions and the trajectory of the project. The innovation object arises from a process of design and creation (Almudever, 2012). This research shows the interdependence of the situations of cooperation and collective design in the formalization of the innovation object. The nature of the entrepreneurial project – an object built and under construction - highlights the interest of a dialogue between Activity theory and Action theories.
Cette thèse défend un modèle de l’entrepreneuriat en équipe en tant que processus dynamique, en évolution au niveau global et systémique, médiatisé par les TIC. Nous présentons l’entrepreneuriat en équipe comme une activité en contexte, qui s’incarne dans une culture, une histoire, un environnement, et qui se développe au travers même des moments d’interaction qu’elle génère. Ces moments de coopération et de coordination en équipes localisées, ou multi-localisées (Vacherand-Revel, 2017) constituent des espaces d’intersubjectivité (Zarifian 1996) dans lesquels différents artefacts entrent en jeu. Nous émettons l’hypothèse que ces artefacts dans l’activité vont participer activement au développement de l’activité entrepreneuriale innovante en servant de support à la formation des équipes, à l’élaboration des idées, et à la conception. Basées sur un protocole méthodologique qualitatif et développemental, nos analyses mettent en évidence plusieurs facteurs et ressources de l’activité, notamment le dispositif de formation entrepreneuriale, et les artefacts mobilisés par les acteurs. Ces artefacts dans l’activité (Adé, 2000), sont transformés en artefacts de l’activité au cours de processus de genèse instrumentale (Rabardel, 1995). Ils peuvent alors prendre un statut d’objets intermédiaires (Vinck, 1999, 2009) ou d’objets-frontières (Star, 2010, Vinck, 2009) au sein de l’activité. Les analyses montrent le rôle prépondérant de l’objet d’innovation, qui est l’œuvre commune de l’équipe. Il est à la fois un aboutissement et un point de départ permettant le développement des intentions de l’équipe et de la trajectoire du projet. L’objet d’innovation nait d’un processus de conception et de création (Almudever, 2012). Ces analyses montrent l’interdépendance des situations de coopération et de conception collective dans la formalisation de l’objet d’innovation. La nature du projet entrepreneurial, objet construit et en construction, souligne l’intérêt d’un dialogue entre théories de l’activité et théories de l’action.
Fichier principal
Vignette du fichier
these_internet_poidi_i.pdf (25.89 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Version validated by the jury (STAR)

Dates and versions

tel-02131518 , version 1 (16-05-2019)

Identifiers

  • HAL Id : tel-02131518 , version 1

Cite

Kanina Irène Poidi. Processus d'innovation dans l'entrepreneuriat : la place des artefacts dans l'activité en équipe-projet. Psychologie. Université de Lyon, 2019. Français. ⟨NNT : 2019LYSE2010⟩. ⟨tel-02131518⟩
591 View
1174 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More