Public participation processes in land-shaping : when landscape logic merge into land planning for a better local development : a pragmatist inquiry into institutional and social change in the Regional Natural Parks of Rhône-Alpes (France). - Archive ouverte HAL Access content directly
Theses Year : 2019

Public participation processes in land-shaping : when landscape logic merge into land planning for a better local development : a pragmatist inquiry into institutional and social change in the Regional Natural Parks of Rhône-Alpes (France).

Démarches paysagères participatives : hybrider les logiques paysagères et territoriales pour appuyer la territorialisation : une enquête pragmatique sur les transformations institutionnelles et sociales dans les Parcs Naturels Régionaux de Rhône-Alpes.

(1)
1

Abstract

This thesis deals with landscape innovation within and by the Regional Natural Parks in the Rhône-Alpes region (France). Landscape is captured as a materiality under construction negotiated along interaction processes between individuals engaged in distinct action logics. The research underlines how Regional Natural Parks’ staff invent imaginative ways to hybridize two of these action regimes (a territorial logic and a landscape one) using participatory landscape procedures. This dynamic tends to favor the territorial anchorage of the new groupings of municipalities. The originality of the thesis emerges from the adopted pragmatic posture: participatory landscape procedures are analyzed along with their own experimentation. They take on the form of an inquiry as defined by Jown Dewey, transforming worlds as well as investigators at the same time.
Cette thèse porte sur l’innovation paysagère dans et par les Parcs naturels régionaux (PNR) de la région Rhône-Alpes. Le paysage y est considéré comme une matérialité en projet, négocié dans des processus d’interactions entre des individus pris dans des logiques d’action distinctes. Nous démontrons comment les chargés de mission des PNR inventent à partir de démarches participatives paysagères une manière originale d’hybrider deux des formes que prennent ces régimes d’action : la logique territoriale et la logique paysagère. Ce processus contribuerait à favoriser la territorialisation des nouvelles Communautés de communes. L’originalité de cette thèse repose sur la posture pragmatique qui y est adoptée : les démarches paysagères participatives sont analysées au cours même de leur expérimentation : elles prennent la forme d’une enquête telle que la définit John Dewey, transformatrice des mondes en même temps qu’elle transforme leurs enquêteurs.
Fichier principal
Vignette du fichier
DESVEAUX_2019_archivage.pdf (17.02 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Version validated by the jury (STAR)

Dates and versions

tel-02497032 , version 1 (03-03-2020)

Identifiers

  • HAL Id : tel-02497032 , version 1

Cite

Gentiane Desveaux. Démarches paysagères participatives : hybrider les logiques paysagères et territoriales pour appuyer la territorialisation : une enquête pragmatique sur les transformations institutionnelles et sociales dans les Parcs Naturels Régionaux de Rhône-Alpes.. Géographie. Université Grenoble Alpes, 2019. Français. ⟨NNT : 2019GREAH012⟩. ⟨tel-02497032⟩
232 View
71 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More