Four essays on fiscal policy and public spending management - TEL - Thèses en ligne Access content directly
Theses Year : 2020

Four essays on fiscal policy and public spending management

Quatre essais sur la politique budgétaire et la gestion des dépenses publiques

Abstract

This thesis examines critical questions related to the interaction between fiscal policy, financing sources and public spending management. While the chapter 2 reviews the macroeconomic impacts of fiscal consolidations on developed and emerging countries, chapter 3 investigates the contributions of fiscal adjustments to efficiency gains. Chapter 4 assesses the efficiency of government investment in WAEMU countries and unveils the effects of the financing sources on public spending management. Finally, chapter 5 estimates fiscal multipliers for African countries using new structural macroeconomic models. These four chapters highlight interesting results. In chapter 2, the findings provide evidence of the contraction of public investment more than that of government consumption. This composition effect is stronger during high debt distress, low phase of business cycle and following debt and stock market crises. Chapter 3 shows that the implementation of fiscal consolidations induce significant improvement in public investment efficiency. Robust to a wide range of alternative specifications, huge public investment efficiency gains arise during economic slack, with a policy mix and high perceived sovereign default risk as well as with the support of IMF programs. Focusing on WAEMU countries, chapter 4 shows that countries in this zone are less efficient than that of African and Asian peer countries. In addition, the chapter finds that external (domestic) debt positively and significantly (not significant enough) impacts the probability to have good public management due to conditionality. This indicates that there is room for domestic and/or regional debt to boost efficiency if domestic debt become more competitive. Chapter 5 suggests that South Africa multipliers are positive and small using the New Keynesian DSGE model. The chapter also finds a crowding-out effect between government purchases and investment and private consumption.
Cette thèse examine les questions liées à l’interaction entre la politique budgétaire, les sources de financement et la gestion des dépenses publiques. Le chapitre 2 analyse les impacts macroéconomiques des consolidations budgétaires sur les pays développés et émergents, le chapitre 3, quant à lui, montre les effets des ajustements budgétaires sur l’efficience des investissements publics. Le chapitre 4 évalue l’efficience des investissements publics dans les pays de l’UEMOA et dévoile l’importance des sources de financement dans la gestion des investissements publics. Enfin, le chapitre 5 estime les multiplicateurs budgétaires pour les pays africains en utilisant de nouveaux modèles macroéconomiques structurels. Ces quatre chapitres mettent en évidence des résultats intéressants. Au chapitre 2, les résultats fournissent des preuves d’une contraction de l’investissement public plus prononcée que celle de la consommation publique durant les périodes de consolidations budgétaires. Cet effet de composition est plus marqué en cas de surendettement, de récessions ou de crises boursière et de la dette. Le chapitre 3 montre que la mise en œuvre des consolidations budgétaires induit une amélioration significative de l’efficience des investissements publics. Robustes à un large éventail de spécifications alternatives, d’énormes gains d’efficience se produisent si les consolidations budgétaires surviennent lors du ralentissement économique, accompagnées par un «policy-mix » , avec un risque de défaut souverain perçu élevé, ainsi qu’avec le soutien des programmes du Fonds Monétaire International (FMI). En se focalisant sur les pays de l’UEMOA, le chapitre 4 montre que les pays de cette zone sont moins efficients que ceux des pays pairs africains et asiatiques. En outre, le chapitre constate que la dette extérieure (intérieure) a un impact positif et significatif (pas assez significatif) sur la probabilité d’avoir une bonne gestion publique en raison de la conditionnalité. Cela indique que la dette intérieure et / ou régionale peut accroître l’efficience des investissements si elle devient plus compétitive. Le chapitre 5 montre que le multiplicateur des dépenses publics de l’Afrique du Sud est positif et faible en utilisant le modèle DSGE suivant le néo-Keynésianisme. Le chapitre trouve également un effet d’éviction des dépenses publiques sur l’investissement et la consommation privée.
Fichier principal
Vignette du fichier
2020CLFAD001_BAMBA.pdf (1.13 Mo) Télécharger le fichier
Origin Version validated by the jury (STAR)

Dates and versions

tel-03048836 , version 1 (09-12-2020)

Identifiers

  • HAL Id : tel-03048836 , version 1

Cite

Moulaye Bamba. Four essays on fiscal policy and public spending management. Economics and Finance. Université Clermont Auvergne [2017-2020], 2020. English. ⟨NNT : 2020CLFAD001⟩. ⟨tel-03048836⟩
749 View
596 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More