Esthétique, politique et éthique : la création littéraire dans l’œuvre romanesque de John Steinbeck - TEL - Thèses en ligne Access content directly
Theses Year : 2020

Aesthetics, Politics and Ethics : Literary Creation in John Steinbeck’s novels

Esthétique, politique et éthique : la création littéraire dans l’œuvre romanesque de John Steinbeck

Abstract

John Steinbeck’s works cannot be reduced to a strict aesthetic or ideological categorization. They are often studied at the crossroads of colourful styles that intermingle and clash, in order to grasp the substratum of the work behind its varieties. The challenge of this thesis is to study the link between aesthetics, politics and ethics, starting not from the writer's political positions but from the works themselves, in order to analyze the ways in which these notions can be dynamically and progressively highlighted as the work unfolds over four decades. Moving from the lyrical and picaresque novel to the social novel (particularly Tortilla Flat and the Dust Bowl Novels trilogy: In Dubious Battle, Of Mice and Men and The Grapes of Wrath), John Steinbeck makes it possible for a political critique to be constructed in his work based on a questioning of the linearity of narrative discourse. Like the form of the discourse, the narrative “content” conveys and develops a political vision that substitutes for the American Dream and its utopian “Melting Pot” a more realistic sociopolitical structure in which one perceives “two opposing classes”, by virtue of the system of capitalist domination. Steinbeck reworked the novel genre to develop a providential, humanist and anti-capitalist vision. By testing the notions of plot, protagonist (or “hero”) and temporality, he placed this political critique at the very heart of the writing process, inviting readers to take a fresh look at his more “political” works of the 1930s and 1950s, and at the links between modernism, political engagement and ecology. Although some of his works are radically contested, he has made constant use of the myth of origins. This recourse to the mythical thoughts of the founding American texts acts as a hyphen allowing him to deconstruct literarily the dominant political discourses of his society.
Les œuvres de John Steinbeck ne sauraient être réduites à une sèche catégorisation d’ordre esthétique ou idéologique. On les étudie souvent à la croisée de styles bariolés qui s’entremêlent et se heurtent, pour pouvoir appréhender derrière les variétés le substratum de l’œuvre. L’enjeu de cette thèse est d’étudier le lien entre esthétique, politique et éthique en partant non plus des positions politiques de l’écrivain mais des œuvres elles-mêmes, pour analyser les manières dont ces notions peuvent s’éclairer de manière dynamique et progressive au fur et à mesure que l’œuvre se déploie sur quatre décennies. En passant du roman lyrique et picaresque au roman social (particulièrement Tortilla Flat et la trilogie des « Dust Bowl Novels » : In Dubious Battle, Of Mice and Men et The Grapes of Wrath), John Steinbeck laisse se construire dans son œuvre une critique politique fondée sur la remise en cause de la linéarité du discours narratif. Tout comme la forme du discours, le « contenu » narratif véhicule et développe une vision politique qui substitue au Rêve américain et son « Melting Pot » utopique, une structure sociopolitique plus réaliste où l’on perçoit « deux classes » opposées, en vertu du système de domination capitaliste. Steinbeck a re-travaillé le genre romanesque pour y laisser se développer une vision à la fois providentielle, humaniste et anticapitaliste. En mettant à l’épreuve les notions d’intrigue, de protagoniste (ou « héros ») et de temporalité, il a inscrit cette critique politique au cœur même de l’écriture, invitant ses lecteurs à porter un nouveau regard sur ses œuvres des années 1930-50, davantage « politiques », et sur les liens entre modernisme, engagement politique et écologie. Même si certains de ses ouvrages sont radicalement contestataires, il n’en demeure pas moins qu’il a eu recours constamment au mythe des origines. Ce recours aux pensées mythiques des textes américains fondateurs joue un rôle de trait d’union lui permettant de déconstruire littérairement les discours politiques dominateurs de sa société.
Fichier principal
Vignette du fichier
2020LEMA3008.pdf (7.67 Mo) Télécharger le fichier
Origin Version validated by the jury (STAR)

Dates and versions

tel-03085346 , version 1 (21-12-2020)

Identifiers

  • HAL Id : tel-03085346 , version 1

Cite

Abdourahmane Diouf. Esthétique, politique et éthique : la création littéraire dans l’œuvre romanesque de John Steinbeck. Littératures. Le Mans Université, 2020. Français. ⟨NNT : 2020LEMA3008⟩. ⟨tel-03085346⟩
332 View
1159 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More