Beyond the resource curse : Macroeconomic strategies in resource dependent economies - TEL - Thèses en ligne Access content directly
Theses Year : 2019

Beyond the resource curse : Macroeconomic strategies in resource dependent economies

Au delà de la malédiction des ressources naturelles : stratégies macroéconomiques dans les pays dépendant en ressources naturelles

Abstract

As a response to the intensive literature regarding the direct or indirect impacts of natural resources on economic development, this thesis intends to analyze resource dependent economies beyond the scope of the resource curse and provide analyses on 3 key macroeconomic challenges faced by those countries. Unlike the trend to focus only on a set of countries depending on their resources produced or their level of economic development, this thesis does not discriminate according to these factors to include countries sharing their exposure to international commodity price volatility as a major threat, while analyzing countries which may have had various successes in their management of resource wealth.First, it empirically analyzes the determinants of fiscal procyclicality which is the tendency of fiscal authorities to give fiscal policy responses in the same direction as the economic cycle, restrictive in case of a decrease of economic growth and expansionary in the periods of sustained economic growth. Based on a sample of 81 countries over 1992-2012, this study assesses a variety of potential candidates and find an importance of political-economy determinants in limiting fiscal procyclicality especially in the higher part of the business cycle. It also provides some support to the idea that Sovereign Wealth Funds are more effective than Fiscal Rules to limit fiscal procyclicality especially through a limitation of expenditure growth in good economic periods.The next chapter provides an empirical study to the relationship between commodity prices and export diversification, a challenge especially important to assess whether resource dependent economies used commodity price booms as opportunities to diversify their economy away from the resource sector. Based on a panel of 78 countries over 1970-2012 it finds a strong empirical support to the impact of commodity price booms on export concentration especially through a concentration of the mix of already exported products (intensive margin) during periods of commodity price booms and an increase of export diversification during periods of commodity price busts. It also highlights the higher concentration of exports during the 2000s commodity price boom than following the 1970s boom, which may have complicated the recovery of those countries since the reversal of commodity prices to a low level.Finally, it provides a critical analysis to the concept of Sovereign Wealth Funds which has been a trendy recommendation for countries to manage their resource wealth. After providing a critical review to what this notion may cover, it provides a framework to understand funds labeled as Sovereign Wealth Funds in a continuum of public funds. This enables to give some recommendations regarding the macroeconomic challenges those funds may help managing in the context of resource dependent economies as well as the factors which could limit a fund's relevance or effectiveness.This thesis highlights the relevance of studying key challenges faced by resource dependent countries instead of focusing to the long-lasting debate of the resource curse and calls for future works to help policymakers in those countries to implement sound macroeconomic strategies for their economies.
En réponse à la littérature dense concernant les impacts directs et indirects des ressources naturelles sur le développement, cette thèse cherche à analyser les économies dépendantes en ressources naturelles au-delà de la malédiction des ressources naturelles, et analyse 3 problématiques macroéconomiques importantes auxquelles ces pays font face. A l'inverse de la tendance à se focaliser uniquement sur un échantillon de pays selon les ressources produites ou le niveau de développement, cette thèse ne discrimine pas selon ces facteurs afin d'inclure les pays partageant leur exposition à la volatilité des prix des matières premières comme menace importante, tout en analysant les pays ayant eu des fortunes diverses dans la gestion des richesses issues des ressources naturelles.Tout d'abord, elle fournit une analyse empirique des déterminants de la procyclicité de la politique budgétaire qui est une tendance des autorités budgétaires à fournir des réponses budgétaires dans la même direction que le cycle économique, soit restrictive en période de diminution de la croissance économique, et expansionniste en période de croissance soutenue. Basée sur 81 pays pour la période 1992-2012, l'étude évalue un large ensemble de déterminants potentiels et trouve une importance des facteurs de politique économique pour expliquer la limitation de la procyclicité budgétaire dans la partie croissante du cycle économique. Elle appuie également l'idée que les Fonds Souverains sont plus efficaces que les règles budgétaires pour limiter la procyclicité budgétaire, en particulier à travers la limitation de la hausse des dépenses dans les bonnes périodes économiques. Le chapitre suivant fournit une étude empirique sur la relation entre les prix des matières premières et la diversification des exportations, une problématique particulièrement importante afin d'évaluer si les pays dépendants en ressources naturelles ont utilisé les hausses de prix comme opportunité pour diversifier leur économie au-delà du secteur des ressources naturelles. A l'aide d'un panel de 78 pays pour la période 1970-2012, il en ressort une relation empirique positive entre les variations des prix des ressources naturelles et la concentration des exportations, en particulier à travers la concentration de l'ensemble des biens exportés auparavant (marge intensive) durant les périodes de hausse des prix des matières premières. Il met également en évidence une plus forte concentration des exportations à la suite de la hausse du prix des ressources naturelles dans les années 2000 que lors de l'épisode des années 1970, ce qui a pu compliquer la reprise économique dans ces pays depuis le retour des prix des matières premières à un niveau bas.Finalement, cette thèse inclut une analyse critique du concept de Fonds Souverains qui a été une recommandation en vogue pour les pays afin de gérer l'argent issue de leurs ressources naturelles. Après avoir fourni un résumé critique de ce que la notion recouvre, ce dernier chapitre fournit un cadre pour comprendre ces fonds dans un continuum de fonds publiques. Cela permet de déterminer des recommandations quant aux problématiques macroéconomiques pour lesquels ces fonds peuvent être utiles dans le contexte des pays dépendants en ressources naturelles, ainsi que les facteurs qui peuvent diminuer la pertinence ou l'efficacité de tels fonds. Cette thèse met en lumière la pertinence d'étudier les problématiques importantes auxquelles font faces les pays dépendants en ressources au lieu de rester dans le cadre du long débat de la malédiction des ressources naturelles, et incite à de futurs travaux visant à aider les décideurs politiques de ces pays pour mettre en œuvre des stratégies macroéconomiques adaptées à leurs économies.
Fichier principal
Vignette du fichier
2019CLFAD024_ANNE.pdf (8.48 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Version validated by the jury (STAR)

Dates and versions

tel-03099254 , version 1 (06-01-2021)

Identifiers

  • HAL Id : tel-03099254 , version 1

Cite

Clément Anne. Beyond the resource curse : Macroeconomic strategies in resource dependent economies. Economics and Finance. Université Clermont Auvergne [2017-2020], 2019. English. ⟨NNT : 2019CLFAD024⟩. ⟨tel-03099254⟩
272 View
184 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More