Le changement organisationnel à l'épreuve du lien social dans ses modalités culturelles : l'appropriation du télétravail dans l'entreprise - TEL - Thèses en ligne Access content directly
Theses Year : 2001

The social and cultural aspects of communication in organizational change: the influence of social ties in the adoption of telework in firms

Le changement organisationnel à l'épreuve du lien social dans ses modalités culturelles : l'appropriation du télétravail dans l'entreprise

Abstract

In firms, organizational change depends on a collective process of adoption in which the social aspect of communication plays a significant role. The interrelations between social actors permit a mutual structuration of individual adoptions of new technologies and new ways to work. Then, organizational change appears to be the expression of a collective resistance, not only inferred by economic and technical constraints, but also by the emotional and material ties between the individual and the different communities making up his social and relational context (the working team, the family, the regional and national community, etc.). A qualitative analysis of the introduction of telework in EDF and Gaz de France, based on interviews of teleworkers and of their managers, shows the collective and communicational nature of the adoption of this new mode of collaboration. Teleworking employees come up against the difficulty to share with non-teleworkers, in the communicational arena, a perception of space, time and others in which geographical distance is no longer perceived as an absence generating inefficiency. Without this share, telework leads to a negative evolution of social ties, taking the form of an emotional and functional isolation of teleworkers. In that case, the integration into the working team of this new way of working is compromised. The cultural analysis of the interviews realized in these two firms, correlated with statistics on the development of telework in Europe and in the United States, shows how national cultures have an influence on organizational change by structuring social ties. Thus, this analysis confirms the idea of a significant role of the social dimension of communication in the dynamics of adoption and implementation, in firms, of new technologies and new ways to work.
Dans l'entreprise, le changement organisationnel repose sur un processus collectif d'appropriation où la dimension sociale de la communication joue un rôle déterminant. Par le jeu des interrelations entre les acteurs, les appropriations individuelles des nouvelles technologies et des nouveaux modes d'organisation du travail se structurent mutuellement. Le changement organisationnel apparaît alors comme l'expression d'une résistance collective, induite non seulement par des contraintes économiques et techniques, mais également par le lien affectif et matériel qui unit l'individu aux différentes communautés auxquelles il se réfère (l'équipe de travail, la famille, la communauté régionale ou nationale, etc.). Une analyse qualitative du développement du télétravail à EDF et Gaz de France, à partir d'entretiens réalisés auprès de télétravailleurs et de leurs managers, met en évidence le caractère collectif et communicationnel de l'appropriation de cette nouvelle forme de collaboration. Les salariés en télétravail se heurtent à la difficulté de partager avec les non-télétravailleurs, majoritaires dans l'arène communicationnelle, un rapport à l'espace, au temps et à l'autre où l'éloignement géographique n'est plus synonyme d'absence et d'inefficacité. Sans un tel partage, les situations de travail à distance sont à l'origine d'une évolution négative du lien social, sous la forme d'une mise à l'écart fonctionnelle et affective des télétravailleurs. La pérennisation de ce mode d'organisation est alors compromise. Une analyse culturelle des entretiens réalisés dans ces deux établissement, corrélée avec des données statistiques sur le développement du télétravail en Europe et aux Etats-Unis, révèle comment la culture influe sur le changement organisationnel en structurant le lien social. Elle conforte ainsi l'idée d'un rôle déterminant de la dimension sociale de la communication dans la dynamique d'appropriation et de mise en œuvre du changement.
Fichier principal
Vignette du fichier
Thèse M GLEONNEC 2001.pdf (3.24 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

tel-03111296 , version 1 (15-01-2021)

Identifiers

  • HAL Id : tel-03111296 , version 1

Cite

Mikaël Gleonnec. Le changement organisationnel à l'épreuve du lien social dans ses modalités culturelles : l'appropriation du télétravail dans l'entreprise. Sciences de l'information et de la communication. Université de Bordeaux III. Université Bordeaux Montaigne, Bordeaux, FRA., 2001. Français. ⟨NNT : ⟩. ⟨tel-03111296⟩
1241 View
1040 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More