Analysis of the spatial distribution of human settlements : contributions and limitations of multi-scale and trans-scale indicators - Archive ouverte HAL Access content directly
Theses Year : 2020

Analysis of the spatial distribution of human settlements : contributions and limitations of multi-scale and trans-scale indicators

Analyse de la distribution spatiale des implantations humaines : apports et limites d’indicateurs multi-échelles et trans-échelles

(1)
1

Abstract

As human beings, it is easy for us to judge visually whether a distribution is dispersed or concentrated. However, the quantitative formalization of our impressions is problematic. It depends on the scales of the chosen analysis. This dependence of indicators on scales has changed. It is initially considered as a barrier to knowledge, it now reflects the multi-scale organisation of the distributions studied. The central objective of this thesis is to investigate the limits and contribution of multi-scale and trans-scale indicators to the study of the spatial distributions of human settlements.Spatial analysis aims at comparing spatial distributions to a uniform distribution. The way in which spatial distributions move away from this reference is used to characterize the multi-scale organization of the analyzed distributions. The application of these methods to human settlements has not been satisfactory. The use of an exogenous reference is not adapted to distributions that are very unevenly concentrated in space.Fractal analysis used in urban geography considers that the analysed distributions are their own measurement standard. Fractal dimensions measure how the space occupied by them evolves across scales. This type of analysis requires a regularity between scales, the invariance of scale whose existence is not verified on all territories. Trans-scale analysis generalises the principles of fractal analysis to all distributions and makes it possible to characterise the unequal concentration of human settlements in rural and urban territories.
En tant qu'être humain, il nous est aisé de juger visuellement du caractère dispersé ou concentré d'une distribution. Pour autant, la formalisation quantitative de nos impressions est problématique. Elle est tributaire des échelles d'analyse choisies. Cette dépendance des indicateurs aux échelles a changé de statut. Initialement considérée comme un frein à la connaissance, elle témoigne à présent de l'organisation multi-échelle des distributions étudiées. L'objectif central de cette thèse est d'approfondir les limites et l'apport des indicateurs multi-échelles et trans-échelles à l'étude des distributions spatiales des implantations humaines. L'analyse spatiale vise à comparer les distributions spatiales à une répartition uniforme. La manière dont on s'éloigne de cette référence est utilisée pour caractériser l'organisation multi-échelle des distributions analysées. L'application de ces méthodes aux implantations humaines n'a pas été satisfaisante. Le recours à une référence exogène n'est pas adapté à des distributions très inégalement concentrées dans l'espace. L'analyse fractale, fréquemment utilisée en géographie urbaine, considère que les distributions analysées sont leur propre étalon de mesure. Les dimensions fractales mesurent la façon dont l'espace occupé par celles-ci évolue à travers les échelles. Ce type d'analyse requiert une régularité entre les échelles, l'invariance d'échelle dont l'existence n'est pas vérifiée sur l'ensemble des territoires. L'analyse trans-échelle généralise les principes de l'analyse fractale à toutes les distributions et permet de caractériser l'inégale concentration des implantations humaines dans les territoires ruraux et urbains.
Fichier principal
Vignette du fichier
these_A_SEMECURBE_Francois_2020.pdf (25.49 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Version validated by the jury (STAR)

Dates and versions

tel-03125388 , version 1 (29-01-2021)

Identifiers

  • HAL Id : tel-03125388 , version 1

Cite

François Sémécurbe. Analyse de la distribution spatiale des implantations humaines : apports et limites d’indicateurs multi-échelles et trans-échelles. Géographie. Université Bourgogne Franche-Comté, 2020. Français. ⟨NNT : 2020UBFCC013⟩. ⟨tel-03125388⟩
250 View
43 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More