Local governance on ecocities : a comparative outlook between France and Denmark - Archive ouverte HAL Access content directly
Theses Year : 2019

Local governance on ecocities : a comparative outlook between France and Denmark

La gouvernance locale des écocités : regard comparatif France-Danemark

(1)
1

Abstract

This work deconstructs governance over four ecocity projects: two in Rennes (France), one in Copenhagen and another one in Helsingør (Denmark), which have been completed over one or several decades. The monitoring of these projects is carried out at the metropolitan level, but with a significant nation-state and European Union influence. These projects peculiarly highlight the views of public and private institutions or NGOs on large urban territories nowadays. The analysis covers different scales from a local or national to a supranational perspective. They also point out how well institutions are managed, and question how consistent public action and local democracy is in today's globalized world. My research is based on two hypotheses. It first assumes the emergence of a new governance model between public and private stakeholders across these state-of-the-art urban projects. Secondly, it raises the question of new patterns based on marketing methods and communication tools. It raises therefore the question of common European building features. Finally, the purpose of this research is to deliver a new typology of urban sustainable projects, based on three pillars (economic, social and environmental) as suggested by the Brundtland report (1987), the international reference in sustainability, if any.
Cette étude de territoires infranationaux déconstruit la gouvernance sur quatre projets urbains durables, dont deux à Rennes, un à Copenhague et un autre à Elseneur au Danemark. Elle permet de révéler les préoccupations des acteurs publics, privés ou associatifs, et dévoile leur vision à différentes échelles (locale, nationale, supranationale) pour de grands territoires urbains. Elle interroge également la cohérence de l'action publique, le fonctionnement des institutions, et la démocratie locale plus généralement. Mon travail de recherche part de deux hypothèses : il suppose d'une part l'émergence d'une gouvernance nouvelle entre acteurs publics et privés à travers ces projets urbains novateurs, tant au niveau de la fabrique urbaine que des usages. D'autre part, il questionne l'éventuelle instrumentation de ces projets urbains durables par les pouvoirs publics, à travers la question du marketing territorial rendu nécessaire par une concurrence exacerbée des territoires métropolitains dans le cadre de la mondialisation. Ces hypothèses posent donc in fine la question de l'homogénéisation (ou pas) de la fabrique urbaine européenne. L'État, pour sa part, semble vouloir encourager la réalisation d’opérations exemplaires d’aménagement dans le contexte annoncé d'une transition écologique pour les territoires, mais il reste à distance. L’enjeu est de soutenir la croissance et l’attractivité de ces grandes agglomérations, de les rendre plus respectueuses de leur environnement en diminuant les pollutions multiples et en consommant moins d’énergie et d’espace périurbain. L'intérêt de cette recherche est de proposer une typologie inédite des projets urbains durables à travers une matrice inspirée des trois piliers (économique, social et environnemental) du rapport Brundtland (1987), la référence internationale en matière de durabilité.
Fichier principal
Vignette du fichier
Thirion_AnneMarie.pdf (20.71 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Version validated by the jury (STAR)

Dates and versions

tel-03210031 , version 1 (27-04-2021)

Identifiers

  • HAL Id : tel-03210031 , version 1

Cite

Anne-Marie Thirion. La gouvernance locale des écocités : regard comparatif France-Danemark. Science politique. Université Rennes 1, 2019. Français. ⟨NNT : 2019REN1G020⟩. ⟨tel-03210031⟩
137 View
15 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More