Essays in Financial Development, focusing on nascent financial technologies (Fintech) - TEL - Thèses en ligne Access content directly
Theses Year : 2020

Essays in Financial Development, focusing on nascent financial technologies (Fintech)

Essais de développement financier axés sur les technologies financières naissantes (Fintech)

Abstract

It is increasingly clear that the area of payments -- how consumers and businesses choose to pay for things -- is at the forefront of financial development in many areas across the world. Nascent financial technologies are actually changing the way that economies function, and the number of payment innovations alone can be overwhelming to consider: Bitcoin, m-Pesa, Venmo, Apple pay, mobile payment apps, e-Transfer, and many, many more. This is not even to mention continuing innovations among more familiar payment methods that make them more secure and easier to use, for example contactless credit and debit cards. Even cash has undergone technical innovations, with paper banknotes being replaced in many countries by polymer notes having ever-advanced security features to deter counterfeiting. Bitcoin provides a useful case study in the diffusion and impact of nascent financial payment technologies for several reasons. The original intention behind Bitcoin was in fact to do away with the need for central banks and their money, by functioning as a decentralized payments platform. In place of central banks issuing cash, or traditional financial institutions, these third parties were to be replaced by use of cryptography to secure transactions. Of course, intentions do not always reflect reality, and the trajectory of Bitcoin has been complicated to say the least. While it certainly can be (and is) used for transactions, many have come to view it more as a `cryptoasset' than a cryptocurrency. This thesis contributes to two important questions about nascent financial technologies within the literature on the economics of payments: 1] What is the most effective way to collect data that can help us understand and assess the impact of new payments technologies on the economy? (Methodology) 2] What trade-offs are relevant for consumers when deciding on the adoption and use of new forms of payment technologies? (Economic modelling).Correspondingly, this thesis is organized into two parts. In Part 1 (Chapter 1-2), we take up methodological concerns. These are crucial for studying emerging technologies because there is often little consensus or data available to guide researchers; often, collecting useful data is a large part of the endeavor. While there has been a long history of consumer (and merchant) payment surveys among central banks, Chapter 1 offers a unique opportunity to test and validate survey-based methodology for studying payment choice - specifically cash versus electronic card payments - using a novel dataset from Hungary consisting of the universe of all retail transactions. Chapter 2 reflects ongoing work to measure changes in awareness and usage of Bitcoin in Canada. We report on results from the 2018 Bitcoin Omnibus Survey conducted by the Bank of Canada, while highlighting efforts to improve the survey instrument, data and accuracy of estimates. In Part 2 (Chapter 3 and 4) we turn to economic modelling of consumer decisions. Chapter 3 confronts the standing assumption that adoption of new digital payment technologies will necessarily lead to a decline in cash usage. Based off our finding that Bitcoin owners tend to hold relatively large amounts of cash, we use advanced econometric techniques to account for possible sources of selection/endogeneity, and thereby uncover a clearer picture of what is driving this result. Finally, Chapter 4 investigates potential mechanisms behind the future evolution of Bitcoin adoption over time. Motivated by the literature on diffusion of technology, we examine empirical evidence on the role of both beliefs and network externalities in Bitcoin adoption.
Il est de plus en plus évident que le secteur des paiements (la manière dont les consommateurs et les entreprises choisissent de payer pour les biens et les services) est à la pointe du développement financier dans de nombreuses régions du monde. Les technologies financières naissantes sont en train de modifier la façon dont les économies fonctionnent, et le nombre d'innovations de paiement à lui seul est impressionnant : Bitcoin, m-Pesa, Venmo, Apple Pay, applications de paiement mobile, e-Transfer et bien d'autres. Sous oublier qu’on n’a pas mentionné les avancées technologiques des méthodes de paiement plus connues qui rendent ces dernières plus sécurisées et plus faciles à utiliser (par exemple, le paiement sans contact par cartes bancaires). Même les espèces ont fait l'objet d'innovations techniques. Dans le cadre de la lutte contre la contrefaçon, les billets en papier sont remplacés dans de nombreux pays par des billets en polymère dotés de fonctions de sécurité à la pointe de la technologie.Bitcoin est un excellent cas d'étude de la vitesse d'adoption et de l'impact des technologies de paiement naissantes, et ce, pour plusieurs raisons. L'objectif initial de Bitcoin était d'éliminer le besoin de banques centrales et de leur argent en fonctionnant comme une plateforme de paiement décentralisée. Au lieu de recourir aux espèces des banques centrales ou aux services des institutions financières traditionnelles, Bitcoin se sert de la cryptographie pour sécuriser les transactions. Bien entendu, les intentions ne reflètent pas toujours la réalité et la trajectoire de Bitcoin a été pour le moins compliquée. Bien qu'il puisse certainement être (et soit) utilisé pour les transactions, beaucoup y ont vu un « crypto-actif » plus qu'une cryptomonnaie.Cette thèse contribue à deux questions importantes sur les technologies financières naissantes soulevées dans les publications académiques traitant de l'économie des paiements : 1] Quelle est la manière la plus efficace de collecter des données qui peuvent nous aider à comprendre et à évaluer l'impact des nouvelles technologies de paiement sur l'économie ? (Méthodologie) 2] Quels sont les compromis pertinents pour les consommateurs lorsqu'ils décident d'adopter et d'utiliser de nouvelles formes de technologies de paiement ? (Modélisation économique). Par conséquent, cette thèse est organisée en deux parties.La partie 1 (chapitres 1 et 2) traite des préoccupations méthodologiques. Les dites données sont essentielles à l'étude des technologies émergentes, car habituellement, il y a souvent peu de consensus ou de données accessibles qui pourraient guider les chercheurs. Souvent, la collecte de données utiles constitue une grande partie de l'effort. Malgré un long historique d'enquêtes sur les paiements menées auprès des consommateurs (et des commerçants) par les banques centrales, le chapitre 1 offre une occasion unique d'éclairer le choix de paiement en testant et en validant une méthodologie basée sur des enquêtes (en particulier les paiements en espèces en comparaison avec les paiements par carte électronique ; le tout en utilisant un nouvel ensemble de données provenant de la Hongrie et extraites de toutes les transactions du commerce de détail. Quant au chapitre 2, il donne un aperçu des travaux en cours pour mesurer les changements que connaissent la notoriété et l'utilisation de Bitcoin au Canada. Nous passons en revue les résultats de l'enquête Bitcoin Omnibus 2018 menée par la Banque du Canada, tout en soulignant les efforts visant à améliorer l'instrument d'enquête, les données et l'exactitude des estimations.Dans la partie 2 (chapitres 3 et 4), nous abordons la modélisation économique des décisions des consommateurs. Le chapitre 3 remet en question le postulat selon lequel l'adoption des nouvelles technologies de paiement numérique entraînera nécessairement une baisse de l'utilisation des espèces. (...)
Fichier principal
Vignette du fichier
2020CLFAD016_HENRY.pdf (5.19 Mo) Télécharger le fichier
Origin Version validated by the jury (STAR)

Dates and versions

tel-03218380 , version 1 (05-05-2021)

Identifiers

  • HAL Id : tel-03218380 , version 1

Cite

Christopher Sean Henry. Essays in Financial Development, focusing on nascent financial technologies (Fintech). Economics and Finance. Université Clermont Auvergne [2017-2020], 2020. English. ⟨NNT : 2020CLFAD016⟩. ⟨tel-03218380⟩
707 View
377 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More