Comparative analysis on Chinese FL didactics : an exploratory study into methodological approaches, teaching strategies and materials between Italy and France - TEL - Thèses en ligne Access content directly
Theses Year : 2021

Comparative analysis on Chinese FL didactics : an exploratory study into methodological approaches, teaching strategies and materials between Italy and France

Pour une analyse comparée de la didactique du chinois LE : une étude exploratoire des approches méthodologiques, des stratégies didactiques et des matériaux pédagogiques en Italie et en France

Abstract

Over the last few decades, Chinese as a Foreign Language (CFL) has become a prominent component in French and Italian educational contexts. This increasing trend is revealed by the huge number of universities, private institutions and, in recent times, secondary schools having activated CFL courses, probably in response to the growing interest in Asian studies by learners of all ages.Despite quite extensive research has been conducted across Europe, data on CFL teaching approaches, methodologies and techniques in Italian educational circles are still far from being exhaustive. In the mainframe of this fragmentary scenery, our exploratory study intends to look through the various didactic perspectives to CFL, comparing the Italian and the French regulatory and methodological frameworks. The choice is mainly motivated by social and cultural contiguity of the two countries, the long experimentation conducted on the French side over didactic approaches and tools, and finally, by the typological proximity of learners’ cultural and linguistic backgrounds with regard to CFL.Our analysis includes two different levels of education (academic education and secondary education) in the target countries and examines the various factors having impacted on the teaching and learning processes through a comparative approach. In particular the study intends to reveal the social and historical backgrounds which contributed to disciplinise and standardise CFL in France and Italy, analysing players and relationships involved in teaching-learning processes. Moreover, it aims at exploring the methodological approaches and perspectives developed for CFL teaching, highlighting divergences and analogies.As for this last point, we first considered the major approaches overtly adopted for L2 teaching over the last century, then focused on those specifically adapted to CFL teaching and learning needs, such as character thresholds (SMIC, Bellassen), character-based model (字本位) and word-based model (词本位), speaking-writing separation/disjunction (Hoa, Allanic), communicative approach, action-oriented approach (Arslangul, Gabbianelli), unipolar method (Masini) and others.All these methodological approaches have been analysed from two angles, a theoretical angle supported by psycholinguistic, motivational and acquisitional studies, a second more pragmatic angle which focused on the way reference textbooks (C’est du Chinois; Ni shuo ba; Le chinois…comme en Chine; Méthode d’Inititation à la Langue et à l’Ecriture Chinoises; Parliamo Cinese; Parla e scrivi in cinese; Il cinese per gli italiani etc…) and teaching practice assimilated and integrated these approaches. A great contribution to this last section has been provided by class observation, surveys and questionnaires submitted to learners, and a case study exploring the impact of a couple of web tools on CFL learning outcomes.
Au cours des dernières décennies, le chinois langue étrangère (CLE) est devenu très présent dans les contextes éducatifs français et italien. Cette tendance croissante est reflétée par le grand nombre d’universités, d’institutions privées et, plus récemment, d’écoles secondaires qui ont mis en place des cours de CLE, pour répondre probablement à l’intérêt croissant des apprenants de tous âges pour l’étude des langues orientales.Quand bien même des recherches assez approfondies ont été menées dans plusieurs pays européens, les études sur les approches, les méthodologies et les techniques d’enseignement/apprentissage du CLE en Italie sont loin d’être exhaustives. Dans ce paysage fragmentaire, notre étude exploratoire vise à examiner les différentes perspectives didactiques en CFL, en comparant les cadres réglementaires et les méthodologies adoptés en France et en Italie. Le choix est principalement motivé par la proximité sociale et culturelle entre les deux pays, par la longue expérimentation menée en France sur les approches et les outils didactiques, et enfin, par la proximité typologique des langues maternelles des apprenants (francophones et italophones) par rapport à une langue distante comme le chinois.Notre analyse porte sur deux niveaux d’enseignement différents (enseignement universitaire et enseignement secondaire) dans les pays cibles et examine les différents facteurs ayant eu un impact sur l’enseignement/apprentissage du CLE en adoptant une approche comparative. L’étude vise en particulier à mettre en évidence les contextes sociaux et historiques qui ont contribué à la disciplinarisation du CLE en France et en Italie, en analysant les acteurs et les relations impliqués dans ces processus. En outre, elle vise à explorer les approches méthodologiques et les perspectives développées pour l’enseignement du CLE, en soulignant les divergences et les analogies. En ce qui concerne ce dernier point, nous avons d’abord examiné les principales approches adoptées pour l’enseignement de la L2 au cours du siècle dernier, puis nous nous sommes concentrés sur celles qui ont été adoptées dans l’enseignement/apprentissage du CLE, notamment les seuils sinographiques (p. ex. SMIC, Bellassen), la théorie de la primauté des caractères (字本位) et la théorie de la primauté des mots (词本位) dans l’enseignement du CLE, la disjonction de l’écrit et de l’oral (Hoa, Allanic), l’approche communicative, l’approche actionnelle (Arslangul, Gabbianelli), la méthode unipolaire (Masini).L’ensemble de ces approches ont été analysées dans deux perspectives différentes : dans une perspective théorique, pour suivre l’évolution des idées didactiques, ainsi que dans une perspective plus pragmatique, pour comprendre comment les manuels de langues parus dans les deux pays (C’est du Chinois; Ni shuo ba; Le chinois…comme en Chine; Méthode d’Inititation à la Langue et à l’Ecriture Chinoises; Parliamo Cinese; Parla e scrivi in cinese; Il cinese per gli italiani, entre autres) et les pratiques pédagogiques ont (ou non) intégré ces approches. La dernière partie de la thèse a, en outre, été enrichie de manière importante par l’observation en classe, les enquêtes et les questionnaires soumis aux apprenants, ainsi que par une étude de cas explorant l’impact du numérique sur l’apprentissage du CLE.
Fichier principal
Vignette du fichier
ROSSI_2021_archivage.pdf (5.15 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Version validated by the jury (STAR)

Dates and versions

tel-03277778 , version 1 (05-07-2021)

Identifiers

  • HAL Id : tel-03277778 , version 1

Cite

Tommaso Rossi. Comparative analysis on Chinese FL didactics : an exploratory study into methodological approaches, teaching strategies and materials between Italy and France. Linguistics. Université Grenoble Alpes [2020-..]; Università Ca' Foscari Venezia (Venise, Italie), 2021. English. ⟨NNT : 2021GRALL005⟩. ⟨tel-03277778⟩

Collections

UGA STAR LIDILEM
262 View
302 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More