Vulnerability and food self-sufficiency of small Island spaces : an approach with demographic scenarios to assess the dynamics of the beef cattle in Réunion Island - Archive ouverte HAL Access content directly
Theses Year : 2021

Vulnerability and food self-sufficiency of small Island spaces : an approach with demographic scenarios to assess the dynamics of the beef cattle in Réunion Island

Vulnérabilité et autonomie alimentaire des espaces insulaires : une approche par scénarios démographiques pour évaluer les dynamiques du cheptel bovin allaitant à la Réunion

(1)
1

Abstract

This thesis presents an economic and zootechnical approach on suckling cattle in Réunion Island. In order to respond to the existing controversies about the role of livestock in development, we conducted a study of the contribution of the beef sector to the reduction of structural economic vulnerability. To do so, we first showed that food dependency is an important factor of vulnerability for small island spaces. Our proposal was based on the construction of a composite vulnerability index using an endogenous weighting method for robustness reasons. Secondly, we identified the agricultural sectors that are most likely to reduce Réunion's food dependency. The suckling cattle sector appeared to be the most promising because of its strong structure, its capacity to valorize local resources and the possibility of gaining market shares in a logic of import substitution. We then conducted a study of the determinants of the past dynamics of the beef sector in Réunion. We showed that this production reacts mainly to macroeconomic determinants which, through farmers' decisions, can lead to a degradation of the zootechnical performances of the animals. We also showed how the cooperative's reaction to respond to a crisis situation conducted to revive the growth of the herd and of the production. We then looked at the parameters influencing the productivity of Réunion’s suckling herd through the construction and analysis of a demographic model. Our results showed that reproductive and growth performances are the most important to increase productivity. From these elements, we built several scenarios in close collaboration with the cooperative. In particular, these scenarios integrated elements on the improvement of animal performance, changes in farmers' practices and changes in the organization of production at the cooperative level. We showed that performance improvement, herd rejuvenation, the introduction of sexed artificial insemination and fattening on grass are means of increasing Réunion’s meat production. Our thesis provides arguments for reconsidering the role of agriculture in the structural economic vulnerability of Réunion Island and demonstrates the interest of developing the suckling sector to reduce this vulnerability. It also presents avenues of reflection for decision-makers and stakeholders in the field with the aim of increasing beef production in Réunion. In this sense, it constitutes an in-depth study of the reasons for and means of developing the suckling cattle industry at the scale of a tropical island territory.
Cette thèse propose une double approche économique et zootechnique de l’élevage allaitant à la Réunion. Malgré de fortes incitations politiques à son développement, ce secteur voit aujourd’hui son rôle dans le développement rural remis en question. Pour répondre à ces controverses, nous avons conduit une étude de la contribution du secteur de la viande bovine à la réduction de la vulnérabilité économique structurelle. Pour ce faire, nous avons montré dans un premier temps que la dépendance alimentaire est un facteur de vulnérabilité important pour les petits espaces insulaires. Nous nous sommes appuyés sur la construction d’un indice composite de vulnérabilité construit grâce à une méthode de pondération endogène pour des questions de robustesse. Dans un second temps, nous avons cherché à identifier les filières agricoles les plus à même de réduire la dépendance alimentaire de la Réunion. La filière bovine allaitante est apparue comme la plus prometteuse du fait de sa forte structuration, de sa capacité à valoriser des ressources locales et de la possibilité de gagner des parts de marché dans une logique de substitution des importations. Nous avons ensuite conduit une étude des déterminants de la dynamique passée du secteur de la viande bovine à la Réunion. Nous avons mis en évidence que cette production répond principalement à des déterminants économiques qui, par l’intermédiaire de décisions des éleveurs, ont entraîné une dégradation des performances zootechniques des animaux. Nous avons également montré comment la réaction de la coopérative face à cette situation a permis de relancer la croissance du cheptel et de la production. Par la suite, nous nous sommes intéressés aux paramètres influençant la productivité du cheptel allaitant réunionnais par la construction et l’analyse d’un modèle démographique. Nos résultats ont montré que les performances de reproduction et de croissance sont les plus importantes pour augmenter la productivité. À partir de ces éléments, nous avons construit des scénarios d’évolution en collaboration étroite avec la coopérative. Ces scénarios ont en particulier intégré des éléments sur l’amélioration des performances des animaux, des changements de pratiques des éleveurs et des changements dans l’organisation de la production au niveau de la coopérative. Nous avons montré que l’amélioration des performances, le rajeunissement du troupeau, l’introduction d’insémination artificielle sexée et l’engraissement à l’herbe sont des moyens de développement de la filière allaitante réunionnaise. Notre thèse donne des arguments pour reconsidérer le rôle de l’agriculture dans la vulnérabilité économique structurelle de la Réunion et démontre l’intérêt du développement de l’élevage allaitant pour réduire cette vulnérabilité. Elle présente également des pistes de réflexion pour les décideurs et les acteurs du terrain dans l’objectif d’augmenter la production de viande bovine à la Réunion. Elle constitue une étude approfondie des raisons et des moyens du développement de la filière bovine allaitante à l’échelle d’un territoire insulaire tropical.
Fichier principal
Vignette du fichier
2021LARE0003_M_BONNET.pdf (1.76 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Version validated by the jury (STAR)

Dates and versions

tel-03346045 , version 1 (16-09-2021)

Identifiers

  • HAL Id : tel-03346045 , version 1

Cite

Maximin Bonnet. Vulnérabilité et autonomie alimentaire des espaces insulaires : une approche par scénarios démographiques pour évaluer les dynamiques du cheptel bovin allaitant à la Réunion. Economies et finances. Université de la Réunion, 2021. Français. ⟨NNT : 2021LARE0003⟩. ⟨tel-03346045⟩
159 View
144 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More