Grocery shopping in the age of click and collect outlets : towards a renewal of spaces and times of household provisioning ? - Archive ouverte HAL Access content directly
Theses Year : 2021

Grocery shopping in the age of click and collect outlets : towards a renewal of spaces and times of household provisioning ?

Faire ses courses à l’heure du drive : vers un renouvellement des espaces-temps de l’approvisionnement des ménages ?

(1)
1

Abstract

Grocery shopping is a time-consuming activity that is increasingly seen as a chore by households. Drives, click and collect outlets offered by French food retailers since 2004, make it possible to order groceries on the internet, then collect them from a collection point of the chain. This division into two stages could have consequences on the spatiotemporal organization of grocery shopping and its distribution between the different provisioning formats. To understand these largely unknown questions, the thesis sought to question the process of adoption of e-commerce and the evolution of the spatial and temporal organization of shopping practices that accompanies it, by focusing on French households who use the Drive. The thesis is based on a mixed-methods approach, using a questionnaire survey (with a representative sample of around 600 households) and a series of interviews with 35 households in the Île-de-France region. The thesis sheds light on the profile of Drive customers, both in terms of socio-demographic characteristics as well as regarding pre-existing practices that have enabled the acquisition of know-how useful for Drive purchases. It also illuminates the Drive adoption process and shows that it mainly responds to a need to reduce the spatiotemporal constraints associated with grocery shopping and that biographical events, such as the birth of a child or a move, often play the role of triggers. The thesis also specifies how this new purchasing practice is implemented within households through the analysis of its spatial and temporal organization and its articulation with other provisioning practices. The decoupling between ordering and picking up groceries brings more flexibility to households, and particularly to working women, who can thus reduce the constraints linked to grocery shopping while keeping control over household food supplies. The use of Drive is a flexible practice, sometimes infrequent or temporary, which contributes to a process of gradual diversification of household provisioning practices going hand in hand with its reorganization, in particular with regard to the purchase of fresh produce
Faire les courses est une activité coûteuse en temps de plus en plus vécue comme une corvée par les ménages. Les drives, offre de click and collect proposée par la grande distribution alimentaire française depuis 2004, permettent de commander ses courses sur internet, puis de passer les retirer dans un point de collecte de l’enseigne. Ce découpage en deux étapes pourrait avoir des conséquences sur l’organisation spatio-temporelle des courses et leur répartition entre les différents formats d’approvisionnement. Pour appréhender ces questions encore peu étudiées, la thèse propose d’interroger le processus d’adoption du e-commerce et l’évolution de l’organisation spatiale et temporelle des pratiques de courses qui l’accompagne, en s’intéressant plus spécifiquement aux ménages français qui utilisent le drive. Elle mobilise une méthodologie mixte à travers deux enquêtes, l'une par questionnaires auprès d'un échantillon représentatif d’environ 600 ménages, l'autre par entretiens auprès de 35 ménages franciliens. La thèse met en lumière le profil des clients des drives, tant sur le plan des caractéristiques socio-démographiques que sur celui de pratiques préexistantes ayant permis l’acquisition de savoir-faire utiles à l’achat en drive. Elle éclaire également le processus d'adoption du drive et montre qu’il répond principalement à un besoin de diminution des contraintes spatio-temporelles associées aux courses, et que des événements biographiques, tels que la naissance d’un enfant ou un déménagement, jouent souvent le rôle de déclencheurs. La thèse précise également la manière dont cette nouvelle pratique d'achat est mise en œuvre au sein des ménages à travers l'analyse de son organisation spatiale et temporelle et de son articulation avec d’autres pratiques d’approvisionnement. Le découplage entre la commande et le retrait des courses apporte plus de flexibilité aux ménages, et notamment aux femmes actives, qui peuvent ainsi diminuer les contraintes liées aux courses tout en gardant le contrôle sur l'alimentation du ménage. Le recours au drive est une pratique flexible, parfois peu fréquente ou temporaire, qui participe d’un processus de diversification progressive de l’approvisionnement allant de pair avec sa réorganisation, notamment en ce qui concerne l’achat de produits frais
Fichier principal
Vignette du fichier
82831_PERNOT_2021_archivage.pdf (6.5 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Version validated by the jury (STAR)

Dates and versions

tel-03363832 , version 1 (04-10-2021)

Identifiers

  • HAL Id : tel-03363832 , version 1

Cite

Delphine Pernot. Faire ses courses à l’heure du drive : vers un renouvellement des espaces-temps de l’approvisionnement des ménages ?. Géographie. Université Paris-Est, 2021. Français. ⟨NNT : 2021PESC2020⟩. ⟨tel-03363832⟩
237 View
375 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More