L’urbanisme transitoire, entre renouvellement des modalités de fabrique de la ville et évolution de ses acteurs : une immersion ethnographique au sein de SNCF Immobilier - TEL - Thèses en ligne Access content directly
Theses Year : 2021

Transient urbanism, between the renewal of the modalities of city making and the evolution of its actors : An ethnographic immersion in SNCF Immobilier

L’urbanisme transitoire, entre renouvellement des modalités de fabrique de la ville et évolution de ses acteurs : une immersion ethnographique au sein de SNCF Immobilier

Abstract

In the context of a new craze for the notion of transient urbanism, this thesis looks at the appropriation of temporary uses initiatives by urban planning and real estate professionals. Inherited from ancient practices, temporary uses are multiplying within the Greater Paris in vacant spaces and buildings intended to host an urban project. As a mediatised and fluctuating object, transient urbanism is invested with a plurality of values and stakes by the actors involved in these projects: owners, local authorities, developers, promoters and new professionals of temporary occupation.The research focuses on the transient urbanism approach developed by SNCF Immobilier since its creation in 2015. This new structure is in charge of managing and enhancing the vast land and property assets of the SNCF, the French national railway company. From an originally experimental approach, transient urbanism has become a new corporate activity, which raises strategic and operational issues upstream from urban projects. Through an ethnographic immersion within SNCF Immobilier and an empirical study of the implementation of these temporary projects, this thesis aims to investigate the use made by the company of these approaches, the new difficulties they raise and the values and issues that employees associate with these projects. As a source of change within SNCF Immobilier, the development of transient urbanism provides a broader illustration of the transformation of professional practices, modes of action and representations underway within the organisation. The operator's reflections are influenced by its gradual integration into a new community of practice in favour of transient urbanism, concomitant with a renewal of the operator’s methods and his reflections on the production of the city over time.This research uses transient urbanism as an analytical tool to showcase changes in urban development process, the mutation of urban spaces and the transformation of the urban planning and real estate professionals
Dans le contexte d’un engouement récent pour la notion d’urbanisme transitoire, cette thèse s’intéresse à l’appropriation des démarches d’occupation temporaire de l’espace par les professionnels de l’urbanisme et de l’immobilier. Hérités de pratiques anciennes, les projets d’occupation temporaire se multiplient à l’échelle du Grand Paris au sein d’emprises et de bâtiments vacants destinés à accueillir prochainement un projet urbain. Objet « chaud » et mouvant, l’urbanisme transitoire est investi d’une pluralité de valeurs et d’enjeux par les acteurs impliqués dans ces démarches : propriétaires, collectivités, aménageurs, promoteurs et nouveaux professionnels de l’occupation temporaire.Le terrain principal de la thèse porte sur la démarche d’urbanisme transitoire développée dès sa création en 2015 par SNCF Immobilier, structure en charge de la gestion et de la valorisation du vaste patrimoine foncier et immobilier de la SNCF. D’une démarche à l’origine expérimentale, l’urbanisme transitoire est devenu une nouvelle activité d’entreprise, porteuse d’enjeux stratégiques et opérationnels en amont des projets urbains. Au travers d’une immersion ethnographique au sein de SNCF Immobilier et d’une étude empirique de la mise en œuvre de ces projets temporaires, cette thèse vise à investiguer l’utilisation faite par l’entreprise de ces démarches, les difficultés nouvelles qu’elles soulèvent et les valeurs et enjeux que les salariés associent à ces projets. Source de changements au sein de SNCF Immobilier, le développement de l’urbanisme transitoire permet d’illustrer plus largement la transformation en cours des pratiques professionnelles, des modes d’action et des représentations au sein de l’organisation. Les réflexions de l’opérateur sont influencées par son intégration progressive dans une nouvelle communauté de pratique en faveur de l’urbanisme transitoire, concomitante d’un renouvellement de ses méthodes et de ses réflexions quant à la production de la ville sur le temps long.Cette recherche mobilise l’urbanisme transitoire comme un outil d’analyse permettant de mettre en perspective l’évolution des modalités de fabrique de la ville, la mutation des espaces urbains et la transformation des acteurs de l’urbanisme et de l’immobilier
Fichier principal
Vignette du fichier
TH2021PESC2033.pdf (38.97 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Version validated by the jury (STAR)

Dates and versions

tel-03545412 , version 1 (27-01-2022)

Identifiers

  • HAL Id : tel-03545412 , version 1

Cite

Juliette Pinard. L’urbanisme transitoire, entre renouvellement des modalités de fabrique de la ville et évolution de ses acteurs : une immersion ethnographique au sein de SNCF Immobilier. Géographie. Université Paris-Est, 2021. Français. ⟨NNT : 2021PESC2033⟩. ⟨tel-03545412⟩
507 View
78 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More