Conceptualizing Creative Styles in Technology-Mediated Artistic Practices - TEL - Thèses en ligne Access content directly
Theses Year : 2020

Conceptualizing Creative Styles in Technology-Mediated Artistic Practices

Conceptualisation des styles créatifs dans les pratiques artistiques médiées par la technologie

Abstract

Much contemporary discourse around democratization of creativity sees technologies supporting creativity as providing access to universally shared capabilities that are otherwise untapped. This encourages evaluation metrics that assess the emergence or development of those specific capabilities. These accounts often overlook the diversity in human capabilities and work styles. This long-standing focus on identifying universally useful tasks contributes to computational diversity instead of epistemological diversity. In this dissertation, I am interested in exploring an alternative design space: one in which computational support enriches, rather than erases, epistemological diversity, namely the diversity of styles in carrying out the same activity. This tension between diversity and generalizability poses important challenges for design. In this dissertation, I consider the intellectual foundations that undergird much of the contemporary rhetoric about creativity. I argue that the traditional stage-based models of the creative process contribute to a disembodied view that promulgate the understanding that all creative processes, at their core, follow the same structural rules. I suggest that this view is incomplete and propose a reconceptualization of the creative process that takes epistemological diversity into account. To do so, I give two empirical accounts of how creative styles are constructed over time in two different creative settings: one in dance improvisation and another in contemporary music composition and choreography. These case studies surface the shifting roles of technology as people repurpose and manipulate it. I reconceptualize the creative process as continuous acts of re-vision, which foregrounds the craftwork that goes into managing shifting perspectives. This understanding provides insight into the limits and opportunities of creative tools, offering critical reflections on the various roles technology may play in the creative process.
Une grande partie de la rhétorique contemporaine sur la démocratisation de la créativité considère que les technologies soutenant la créativité donnent accès à des capacités universellement partagées qui sont autrement inexploitées. Cela encourage les mesures d’évaluation qui permettent d’apprécier l’émergence ou le développement de ces capacités spécifiques. Ces comptes rendus négligent souvent la diversité des capacités humaines et des styles de travail. Cet accent mis depuis longtemps sur l’identification de tâches universellement utiles contribue à la diversité informatique plutôt qu’à la diversité épistémologique. Cela néglige un espace de conception prometteur : un espace dans lequel l’assistance informatique enrichit, plutôt qu’elle n’efface, la diversité épistémologique, à savoir la diversité des styles dans l’exercice d’une même activité. Cette tension entre diversité et généralité pose des défis vitaux pour la conception et l’ingénierie. Dans cette thèse, je considère les fondements intellectuels qui sous-tendent une grande partie de la rhétorique contemporaine sur la créativité. Je soutiens que les modèles traditionnels du processus créatif basés sur des étapes contribuent à une vision désincarnée qui promulgue l’idée que tous les processus créatifs, à leur base, suivent les mêmes règles structurelles. Je suggère que cette vision est incomplète et propose une re-conceptualisation du processus créatif qui tienne compte de la diversité épistémologique. Pour ce faire, je présente deux études empiriques de la manière dont les styles créatifs sont construits au fil du temps dans deux contextes créatifs différents : l’un dans l’improvisation en danse et l’autre dans la composition de musique contemporaine et la chorégraphie. Ces études de cas mettent en évidence les qualités changeantes de la technologie à mesure que les utilisateurs la déploient sur des sites d’utilisation voulue ou non. Je re-conceptualise le processus créatif comme un acte continu de révision, qui met au premier plan le travail artisanal nécessaire à la gestion de ces changements de perspective. Cette compréhension donne un aperçu des limites et des possibilités des outils créatifs, en offrant des réflexions critiques sur les différents rôles que la technologie peut jouer dans le processus créatif.
Fichier principal
Vignette du fichier
84009_HSUEH_2020_archivage.pdf (271.33 Mo) Télécharger le fichier
Origin Version validated by the jury (STAR)

Dates and versions

tel-03629403 , version 1 (04-04-2022)

Identifiers

  • HAL Id : tel-03629403 , version 1

Cite

Shu-Yuan Hsueh. Conceptualizing Creative Styles in Technology-Mediated Artistic Practices. Human-Computer Interaction [cs.HC]. Université Paris-Saclay, 2020. English. ⟨NNT : 2020UPASG055⟩. ⟨tel-03629403⟩
143 View
6 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More