Consequences and psychological support after a perinatal loss : an eighteen-month mixed longitudinal study of twenty-nine bereaved parents - TEL - Thèses en ligne Access content directly
Theses Year : 2019

Consequences and psychological support after a perinatal loss : an eighteen-month mixed longitudinal study of twenty-nine bereaved parents

Les conséquences et le soutien psychologique après une perte périnatale : étude longitudinale mixte de dix-huit mois menée auprès de vingt-neuf parents endeuillés

Abstract

This research aims to evaluate the risk of complicated grief disorder (CG) and the contribution of psychological support (professional, or personal and group, and online) following a perinatal loss. 29 bereaved French parents were met for a total of five meetings : the first one, 3, 6, 12 and 18 months after the first meeting. A mixed methodology was used, drawing on qualitative interviews (evaluated through the Interpretative Phenomenological Analysis and the Alceste programm) and two questionnaires (Inventory of Complicated Grief and General Health Questionnaire 28).The parents were 21 women (72%) and 8 men (28%), with a mean age of 31.4 years old. The maximum time between the child’s death and the first meeting is about 10 months, while the minimum is 22 days. 44% of deaths occurred due to medical problems and 35% to a Late Termination of Pregnancy. Only 22% of children lived (up to a maximum of 96 days) and 79% died in utero. Our research confirmed that perinatal loss is a difficult and risky event. Only more than 18 months a half after the loss, the parents reached the uncomplicated grief threshold. Participation in support groups has proved useful while online groups can influence the development of psychopathological disorders. The social role and cultural impositions of gender influence the expression of grief. Regarding the emotional support, the closeness and help of the partner and family are very important. Remembering and commemorating the child despite the passing of time and subsequent pregnancies are fundamental to move forward.
Cette recherche vise à évaluer le risque de développement d’un trouble du deuil compliqué et l’apport d’un soutien psychologique (personnel, de groupe et sur internet) à la suite d’une perte périnatale. 29 parents français ont été rencontrés au total cinq fois : une première fois, puis 3, 6, 12 et 18 mois après la première réunion. Une méthodologie mixte a été utilisée, s'appuyant sur des entretiens qualitatifs (évalués avec l'Interpretative Phenomanological Analysis et le programme Alceste) et à l’aide de deux questionnaires (l'Inventory of Complicated Grief et le General Health Questionnaire-28).21 femmes (72%) et 8 hommes (28%) sont les parents rencontrés avec une moyenne d’âge de 31,4 ans. Le délai maximal entre le décès de l’enfant et la première réunion était d’environ 10 mois, le délai minimum était quant à lui de 22 jours. 44% des décès étaient dus à des problèmes médicaux et 35% à une interruption médicale de grossesse. Seulement 22% des enfants étaient mort-nés (maximum 96 jours) et 79% étaient décédés in utero.Notre recherche a confirmé que la perte périnatale est un événement difficile et risqué pour les parents. Ce n’est que 18 mois après la perte de l’enfant que les parents ont rejoint le niveau du deuil non compliqué. La participation à des groupes de parole s’est révélée utile, tandis que les groupes sur internet peuvent mener au développement de troubles psychopathologiques. Le rôle social et les contraintes culturelles liées au genre influencent la façon dont s’exprime le chagrin des parents. Au niveau du soutien émotionnel, la proximité et l’aide du partenaire et de la famille sont très importantes. Se souvenir et commémorer l'enfant malgré le temps qui passe et les grossesses ultérieures est fondamental pour aller de l’avant.
Fichier principal
Vignette du fichier
SANI_Livia_2019_ED519_INC.pdf (4.21 Mo) Télécharger le fichier
Origin Version validated by the jury (STAR)

Dates and versions

tel-03633356 , version 1 (07-04-2022)

Identifiers

  • HAL Id : tel-03633356 , version 1

Cite

Livia Sani. Consequences and psychological support after a perinatal loss : an eighteen-month mixed longitudinal study of twenty-nine bereaved parents. Sociology. Université de Strasbourg, 2019. English. ⟨NNT : 2019STRAG041⟩. ⟨tel-03633356⟩

Collections

STAR SITE-ALSACE
200 View
331 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More