Journey Writing : the Literary Representation of the Migrants’ Drama - Archive ouverte HAL Access content directly
Theses Year : 2022

Journey Writing : the Literary Representation of the Migrants’ Drama

Périples globaux : la représentation littéraire du drame des migrants

(1)
1

Abstract

In the 21st century, the word migration is increasingly used everywhere on the planet, often with dramatic connotations. How does literature play its role in the restitution of this major fact of our time? Recent writings such as: Non dirmi che hai paura by Giuseppe Catozzella, Nel mare ci sono i coccodrilli by Fabio Geda, Cannibales by Mahi Bine, Mbëkë mi by Abasse Ndione, Mur Méditerranée de Louis-Philippe Dalembert et Exit West by Mohsin Hamid — belonging to the same generic category, «Journey Writing » — answer this question and propose a new narrative and aesthetic mode of representation of reality. If our gaze focuses on the literary representation of the migration journey, it also embraces a curiosity for contemporary arts and cinema. In particular, two Italian authors are important in the formulation of our literary proposal even if their writings do not come from literature stricto sensu. One is the journalist Alessandro Leogrande, the first one to question the issue of shipwrecks; the second one is the medical examiner Cristina Cattaneo whose approach restores the identity of those migrants who died at sea. These are literary texts at the crossroads of several genres, perspectives and approaches whose entanglement allows us to propose a new reading of migration, and especially about literature. Geocriticism provides us clear answers to this unprecedented challenge and helps us to deconstruct the stereotypes prevailing on this subject. Its strong ability lies in the way it studies, analyzes and interprets the spatial referent in the literary work. The analysis goes through anthropology, sociology, geography and also law, relying in particular on the work of Michel Agier, its contributions allows us to conceive migration from a larger, cosmopolite, perspective.
Au XXIe siècle, le mot migration s’entend, de plus en plus, partout sur la planète, souvent connoté dramatiquement. Comment la littérature prend-elle sa part dans la restitution de ce fait majeur de notre époque ? Des écrits récents tels que : Non dirmi che hai paura de Giuseppe Catozzella, Nel mare ci sono i coccodrilli di Fabio Geda, Cannibales de Mahi Binebine, Mbëkë mi de Abasse Ndione, Mur Méditerranée de Louis-Philippe Dalembert et Exit West de Mohsin Hamid — appartenant à une même catégorie générique, « l’écriture du périple » — permettent de répondre à cette question en proposant de nouveaux modèles narratifs et esthétiques de représentation de la réalité. Si le regard se focalise sur la représentation littéraire du périple de migration, il embrasse aussi une curiosité pour les arts contemporains et le cinéma. En particulier, deux auteurs italiens sont importants dans la formulation de notre proposition littéraire même si leurs écrits ne relèvent pas de la littérature stricto sensu. L’un est le journaliste Alessandro Leogrande, le premier à s’être interrogé sur la question des naufrages ; la seconde est le médecin-légiste Cristina Cattaneo dont la démarche restitue aux migrants décédés en mer leur identité. Il s’agit, en général, de textes littéraires à la croisée de plusieurs genres, regards et approches dont l’enchevêtrement nous permet de proposer une nouvelle lecture de la migration, et notamment du littéraire. La géocritique nous fournit des réponses claires et décisives à ce défi sans précédent et nous aide à déconstruire les stéréotypes dominants sur ce sujet. Sa forte capacité tient à la manière dont elle étudie, analyse et interprète le référent spatial dans l’oeuvre littéraire. L’analyse passe par l’anthropologie, la sociologie, la géographie et aussi le droit, s’appuyant en particulier sur les travaux de Michel Agier dont les réflexions nous autorisent à concevoir la migration dans une perspective plus large, cosmopolite.
Fichier principal
Vignette du fichier
2022LIMO0004.pdf (4.25 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Version validated by the jury (STAR)

Dates and versions

tel-03642016 , version 1 (14-04-2022)

Identifiers

  • HAL Id : tel-03642016 , version 1

Cite

Sara Trabucco. Périples globaux : la représentation littéraire du drame des migrants. Linguistique. Université de Limoges; Università degli studi (Bologne, Italie), 2022. Français. ⟨NNT : 2022LIMO0004⟩. ⟨tel-03642016⟩
81 View
104 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More