Digital platforms and health at work. The case of VTC drivers - Archive ouverte HAL Access content directly
Theses Year : 2021

Digital platforms and health at work. The case of VTC drivers

Plateformes numériques et santé au travail : le cas des chauffeurs VTC

(1)
1

Abstract

In the digital age, work transformations are giving rise to new organizational forms that are increasingly unstable and dynamic. Among these forms, we have studied digital transport platforms that connect drivers and customers. These technological organizations have generated a profound change in the passenger transport sector, particularly in the profession of the VTC (transport car with driver), which has been problematic since the drivers’ health at work became a major issue. Indeed, the particularity of transport platforms is to delegate management to a digital application that functions using a set of algorithms programmed to interact according to specific logic and rules. In this sense, the driver, who is supposed to be independent thanks to his legal status, is accompanied throughout his work by a technology that dictates his tasks, monitors, tracks, evaluates, pays, and suspends him in case of an error. This context reveals a painful working condition not only because of daily interaction with an automatic technology which ignores the different forms of language of the driver, but especially because of the rationalization of this one which sometimes proves to be incapable of managing the complexity of the real work environment. Thus, the absence of the real interlocutors of the platforms, in this case those who have the decision-making power, requires the driver to adapt to a new work reality in which information is top-down and communication is extremely limited without possibilities of openness and debate. In this situation, we question the mechanisms of the platforms' information-communication mediation to find out if it affects the health of drivers. To this end, we return to the theoretical framework of our study of the platform. The lack of conceptualization around this notion made it necessary to mobilize interdisciplinary work to better understand our object of study. From the analytical elements provided by this research, we mobilize the theoretical framework of communicative constitution of organizations (CCO) and communication approaches of organizations (ACO) to analyze organizational communication which constitutes the field of our thesis. This work allows us to situate ourselves within the information and communication sciences (SIC) and to understand the evolution of organizational info-communication towards mutational forms where health at work is more than ever questioned. However, research on health is limited to employee organizations for which the legal regulations are well defined. In our case, this requires a different approach. We build it from the methodological tool of semi-structured interview of the life story type that we conducted with 50 VTC drivers. This qualitative survey, conducted between November 2019 and October 2020, collected various data helping to analyze platform mediation and its correlations with the onset of suffering and pathologies in our study population.
À l’ère du numérique, les transformations du travail donnent naissance à de nouvelles formes organisationnelles de plus en plus instables et dynamiques. Parmi ces formes, nous avons étudié les plateformes numériques de transport qui mettent en relation les chauffeurs et les clients. Ces organisations technologiques ont généré une mutation profonde dans le secteur du transport de personnes et en premier lieu dans le métier du VTC (voiture de transport avec chauffeur), ce qui ne s’est pas fait sans heurts puisque la santé au travail des chauffeurs en constitue un enjeu majeur. En effet, la particularité des plateformes de transport est de déléguer le management à une application numérique fonctionnelle à partir d’un ensemble d’algorithmes programmés à interagir selon des logiques et des règles spécifiques. Dans ce sens, le chauffeur, qui est censé être indépendant en raison de son statut juridique, se trouve accompagné tout au long de son activité par une technologie qui lui dicte ses tâches, le surveille, le trace, l’évalue, le rémunère et le suspend en cas d’erreur. Ce contexte révèle alors une condition pénible de travail non seulement par le fait d’être quotidiennement en interaction avec une technologie automatique qui ignore les différentes formes de langage du chauffeur, mais surtout en ce que la rationalisation de celle-ci se révèle parfois incapable de gérer la complexité de l’environnement réel de l’activité. Ainsi, l’absence des véritables interlocuteurs des plateformes, en l’occurrence ceux qui ont le pouvoir décisionnel, impose au chauffeur de s’adapter à une nouvelle réalité de travail dans laquelle les informations sont descendantes et les communications extrêmement encadrées sans possibilités d’ouverture et de débat. Dans cette conjoncture, nous questionnons les mécanismes de la médiation info-communicationnelle des plateformes pour savoir si elle affecte la santé des chauffeurs. À cette fin, nous revenons sur le cadre théorique de notre étude de la plateforme. L’absence de conceptualisation autour de cette notion a nécessité de mobiliser des travaux interdisciplinaires pour mieux appréhender notre objet d’étude. À partir des éléments analytiques que fournissent ces recherches, nous mobilisons le cadre théorique des CCO et ACO pour analyser la communication organisationnelle qui constitue le champ de notre thèse. Ces travaux nous permettent de nous situer au sein des SIC et de comprendre l’évolution des info-communications organisationnelles vers des formes mutationnelles où la santé au travail est plus que jamais questionnée. Or les recherches autour de la santé se limitent à des organisations salariales pour lesquelles la réglementation juridique est bien définie. Ceci impose dans notre cas une approche différente. Nous construisons celle-ci à partir de l’outil méthodologique de l’entretien semi-directif du type récit de vie que nous avons mobilisé auprès de 50 chauffeurs VTC. Cette enquête qualitative menée entre novembre 2019 et octobre 2020 a permis de collecter différentes données aidant à analyser la médiation des plateformes et ses corrélations avec l’apparition de souffrances et de pathologies chez notre population d’étude.
Fichier principal
Vignette du fichier
CNAM_ELBOURKADI_2021_DIFFUSION.pdf (6.03 Mo) Télécharger le fichier
Vignette du fichier
CNAM_ELBOURKADI_2021_ANNEXES_DIFFUSION.pdf (2.07 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Version validated by the jury (STAR)
Format : Other

Dates and versions

tel-03663009 , version 1 (09-05-2022)

Identifiers

  • HAL Id : tel-03663009 , version 1

Cite

Salma El Bourkadi. Plateformes numériques et santé au travail : le cas des chauffeurs VTC. Sciences de l'information et de la communication. HESAM Université, 2021. Français. ⟨NNT : 2021HESAC021⟩. ⟨tel-03663009⟩
218 View
158 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More