Study of risk factors for the development of post-traumatic stress disorder after a flood. - Archive ouverte HAL Access content directly
Theses Year : 2020

Study of risk factors for the development of post-traumatic stress disorder after a flood.

Etude des facteurs de risque au développement d'un trouble de stress post-traumatique après une inondation.

(1)
1

Abstract

Floods are the most frequent natural disasters worldwide and forecasts indicate an increase in frequency and intensity in the coming decades. Nowaday, the financial consequences of floods have been relatively well investigated. On the contrary, their psychological consequences have seldom been explored. However, floods can can trigger a range of psychiatric problems like post-traumatic stress disorder (PTSD),that is the most common. Post-traumatic stress disorder symptoms can persist for more than 17 years after flood. This thesis work proposes to study the emotional, social and environmental factors involved in the expression of PTSD symptoms in flood context. This investigation was carried out among three at-risk populations: individuals residing in at-risk areas, 'helpers' (both professional and non-professional) in relation with flood victims, as well as individuals affected by the flood. Our results highlight the suffering generated by this type of disaster, as we observe that individuals develop PTSD symptoms. Moreover, they shed light on different vulnerability factors involved in the expression of PTSD symptoms, such as cognitive strategies for emotional regulation, or attachment to place, for example.
Les inondations sont les catastrophes naturelles les plus fréquentes à travers le monde et les prévisions indiquent une augmentation de leur fréquence et de leur intensité dans les décennies futures. A ce jour, les conséquences financières des inondations sont relativement bien investiguées. Au contraire, leurs conséquences psychiques ont peu été évaluées. Pourtant, les inondations peuvent favoriser l’émergence de symptômes, voire de troubles psychiatriques. Le trouble de stress post-traumatique (TSPT) est la conséquence la plus commune, les symptômes pouvant perdurer jusqu’à 17 ans après l’inondation. Ce travail de thèse se propose d’étudier les facteurs émotionnels, sociaux et environnementaux impliqués dans l’expression de symptômes de TSPT en lien avec les inondations. Cette investigation a été réalisée auprès de trois populations à risque que sont les individus résidents de zones à risque, les ‘aidants’ (tant professionnels que non-professionnels) en lien avec les populations victimes, ainsi que les individus sinistrés. Nos résultats permettent de mettre en évidence la souffrance générée par ce type de catastrophes puisqu’on constate que des individus (tant sinistrés qu’aidants) développent des symptômes de TSPT. Par ailleurs, ils mettent en lumière différents facteurs de vulnérabilité impliqués dans l’expression des symptômes du trouble de stress post-traumatique (TSPT), tels que les stratégies cognitives de régulation émotionnelles, ou l’attachement au lieu par exemple.
Fichier principal
Vignette du fichier
92363_PUECHLONG_2020_archivage.pdf (3.13 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Version validated by the jury (STAR)

Dates and versions

tel-03690461 , version 1 (08-06-2022)

Identifiers

  • HAL Id : tel-03690461 , version 1

Cite

Cecile Puechlong. Etude des facteurs de risque au développement d'un trouble de stress post-traumatique après une inondation.. Psychologie. Université de Nîmes, 2020. Français. ⟨NNT : 2020NIME0006⟩. ⟨tel-03690461⟩

Collections

STAR UNIMES
71 View
74 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More