The spaces of the international retreat : for a geography of the Franco-Moroccan migratory field - Archive ouverte HAL Access content directly
Theses Year : 2020

The spaces of the international retreat : for a geography of the Franco-Moroccan migratory field

Les espaces de la retraite internationale : pour une géographie du contre champ migratoire franco marocain

(1)
1
Jordan Pinel
  • Function : Author
  • PersonId : 1151474
  • IdRef : 25825629X

Abstract

Based on a compilation of available data (EFL, CNAV) and a survey carried out in the Moroccan region of Souss-Massa from 2017 to 2019 of 80 retirees, as well as of institutional, associative or private actors gravitating to the retired presence in Morocco, this geography thesis questions the changes in the Franco-Moroccan migratory field. These are based on the aging of its players on the one hand, but also on the gradual installation of a retired French population in flow between the two countries. Thus, Moroccan and French retirees are studied within the same migratory space which they reconfigure while renewing the contours and functioning of the initial migratory field, bringing out a "counter-field". This analytical comparison aims to re-examine and deconstruct the categories of "return migrations" and "lifestyle migrations", in order to shed light on the spatial practices linked to aging and migration. Leaving a certain determinism specific to the usual ethno-national categorizations, the thesis shows that spatial practices, and in particular the practices and forms of residential installation, are shaped primarily by the aging process, more than by the origin or the nationality of the migrant retiree.Migratory and residential studies prove to be complementary in the reflection underlying this thesis. They make it possible to underline the importance of the social network - especially family - in the spatial logic of retirement.
À partir d'une compilation de données disponibles (EFL, CNAV) et d'une enquête menée dans la région marocaine du Souss-Massa de 2017 à 2019 auprès de 80 retraités, ainsi qu'auprès d'acteurs institutionnels, associatifs ou privés gravitant autour de la présence retraitée au Maroc, cette thèse de géographie questionne les mutations du champ migratoire franco-marocain. Celles-ci reposent sur le vieillissement de ses acteurs d'une part, mais également sur l'installation progressive d'une population retraitée française dans la circulation entre les deux pays. Ainsi, retraités marocains et français sont étudiés au sein d'un même espace migratoire qu'ils reconfigurent tout en renouvelant les contours et le fonctionnement du champ migratoire initial, faisant émerger un "contre-champ". Ce rapprochement analytique vise à réinterroger et à déconstruire les catégories de « migrations de retour » et de "migrations d'aménité", afin d'éclairer au mieux les pratiques spatiales liées au vieillissement et à la migration. En sortant d'un certain déterminisme propre aux catégorisations ethno-nationales usuelles, la thèse montre que les pratiques spatiales, et notamment les pratiques et formes d'installation résidentielles, sont façonnées essentiellement par le processus de vieillissement, plus que par l'origine ou la nationalité du retraité migrant.Les études migratoires et résidentielles se révèlent complémentaires dans la réflexion sous-tendue par cette thèse. Elles permettent de souligner l'importance du réseau social – notamment familial – dans les logiques spatiales au moment de la retraite.
Fichier principal
Vignette du fichier
2020-Pinel-Jordan-These.pdf (13.34 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Version validated by the jury (STAR)

Dates and versions

tel-03735750 , version 1 (21-07-2022)

Identifiers

  • HAL Id : tel-03735750 , version 1

Cite

Jordan Pinel. Les espaces de la retraite internationale : pour une géographie du contre champ migratoire franco marocain. Géographie. Université de Poitiers, 2020. Français. ⟨NNT : 2020POIT5008⟩. ⟨tel-03735750⟩
37 View
15 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More