La sécurité nucléaire et le risque de prolifération non-étatique en Inde et au Pakistan - TEL - Thèses en ligne Access content directly
Theses Year : 2021

Nuclear security and the risk of non-state proliferation in India and Pakistan

La sécurité nucléaire et le risque de prolifération non-étatique en Inde et au Pakistan

Jennifer Wright
  • Function : Author
  • PersonId : 1198122
  • IdRef : 266057543

Abstract

The purpose of this research is to determine the risk of non-state actors acquiring military-grade fissile material or nuclear weapons in India and Pakistan in order to carry out an act of nuclear terrorism. Due to the confidential nature of and difficulty in accessing sensitive information related to failures in nuclear security, this research aims to address the political side of the issue, rather than the military side. Nuclear security is the main focus, followed by an analysis of the various non-state actors present in the two countries, as well as their capability in acquiring or building an improvised nuclear device. Of the 22 countries that currently possess at least 1kg of military grade fissile material or have nuclear weapons, India and Pakistan were identified as particularly at-risk for nuclear terrorism due to the presence of powerful non-state actors. Their nuclear material and nuclear weapons may be vulnerable to theft. Through individual interviews with local nuclear experts in both countries, this research aims to add an important voice to the mostly Western debate on nuclear terrorism in South Asia, one which in the past has been relatively unheard – the voice of Pakistani and Indian researchers on the subject.
L’objectif de cette recherche est de déterminer le risque que des acteurs non-étatiques puissent acquérir de la matière fissile de qualité militaire ou des armes nucléaires en Inde ou au Pakistan avec pour objectif de commettre un acte de terrorisme nucléaire. En raison de la nature confidentielle et de la difficulté d’accès aux informations sensibles concernant les failles de sécurités nucléaires, cette recherche a pour but de traiter le côté politique de ce problème plutôt que de traiter le côté militaire. La sécurité nucléaire sera l’objet principal, suivi ensuite par une analyse des différents acteurs non-étatiques présents dans les deux pays, ainsi que d’une évaluation de leurs capacités d’acquérir ou de construire un dispositif nucléaire improvisé. Sur les 22 pays qui disposent actuellement d’au-moins 1Kg de matière fissile de qualité militaire, ainsi que des armes nucléaires, l’Inde et le Pakistan ont été identifiés comme étant particulièrement à risque en matière de terrorisme nucléaire en raison de la présence d’acteurs non-étatiques puissants. Leur matière fissile et leur stock d’armes nucléaires pourraient être vulnérables au risque de vol. Au travers d’entretiens individuels avec des experts nucléaires dans les deux pays, cette recherche a pour but d’apporter une voix importante dans le débat (souvent occidental) sur le terrorisme nucléaire en Asie du Sud, voix qui a été relativement peu entendue dans le passé - la voix des chercheurs indiens et pakistanais.
Fichier principal
Vignette du fichier
WRIGHT_Jennifer_2021_ED519.pdf (2.92 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Version validated by the jury (STAR)

Dates and versions

tel-03884224 , version 1 (05-12-2022)

Identifiers

  • HAL Id : tel-03884224 , version 1

Cite

Jennifer Wright. La sécurité nucléaire et le risque de prolifération non-étatique en Inde et au Pakistan. Science politique. Université de Strasbourg, 2021. Français. ⟨NNT : 2021STRAG039⟩. ⟨tel-03884224⟩
116 View
178 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More