Histoire politique d’un pâturage dans le désert : luzerne, mines et sociétés amérindiennes dans les Andes méridionales, XVIe-XXe siècle - TEL - Thèses en ligne Access content directly
Theses Year : 2023

Political history of a pasture in the desert : alfalfa, mining and indigenous societies in the southern Andes (16th-20th centuries)

Histoire politique d’un pâturage dans le désert : luzerne, mines et sociétés amérindiennes dans les Andes méridionales, XVIe-XXe siècle

Abstract

The thesis approaches the mining issue in the Southern Andes through the trajectories and political history of a pasture. Alfalfa (Medicago sativa) is interpreted as an archive and mediating artifact that is simultaneously inscribed in the local, global, social and natural dimensions of a territory historically focused on extractive activities and traditionally considered depopulated, hostile and marginal. From the set of scales, the multi-agent perspective and the methodological contributions of historical anthropology, environmental history and multi-species ethnography, this thesis analyses the trajectories of alfalfa as a process that articulates global mining cycles, local population and animal collectives in the southern Andes. In a dynamic and long-term perspective, these trajectories are studied starting from the irruption and colonial expansion of alfalfa in the Andes, accompanied by the different modes of coercion that are part of the development of the extractive industry in South America, passing through its adoption by the new republics that transformed it into an emblem of progress and civilization, up to its indigenous appropriation, in the framework of a hybrid and distinctive modern mechanical scenario in the Atacama Desert.
La thèse aborde la problématique minière dans les Andes méridionales à travers les trajectoires et l’histoire politique d’un pâturage. La luzerne (Medicago sativa) est interprétée comme une archive et un artefact médiateur qui s’inscrit simultanément dans les dimensions locales, globales, sociales et naturelles d’un territoire historiquement axé sur les activités extractives et traditionnellement considéré comme dépeuplé, hostile et marginal. A partir des jeu d’échelles, de la perspective multi-agents et des apports méthodologiques de l’anthropologie historique, l’histoire environnementale et l'ethnographie multi-spèces, cette thèse analyse les trajectoires de la luzerne en tant que processus articulant cycles miniers mondiaux, populations locales et collectifs animaux dans les Andes méridionales. Dans une perspective dynamique et de longue durée, ces trajectoires sont étudiées partant de l’irruption et l’expansion coloniale de la luzerne dans les Andes, accompagnées par les différents modes de coercition qui font partie du développement de l'industrie extractive en Amérique du sud, en passant par son adoption par les nouvelles républiques qui l’ont transformée en emblème du progrès et de la civilisation, jusqu’à son appropriation amérindienne, dans le cadre d’un scénario mécanique moderne hybride et distinctif dans le désert d’Atacama.
Fichier principal
Vignette du fichier
2023theseCarmonaYostJ.pdf (64.37 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Version validated by the jury (STAR)

Dates and versions

tel-04146314 , version 1 (29-06-2023)

Identifiers

  • HAL Id : tel-04146314 , version 1

Cite

Javier Carmona Yost. Histoire politique d’un pâturage dans le désert : luzerne, mines et sociétés amérindiennes dans les Andes méridionales, XVIe-XXe siècle. Histoire. Université Rennes 2; Universidad del Norte (Chili), 2023. Français. ⟨NNT : 2023REN20005⟩. ⟨tel-04146314⟩
71 View
2 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More