L'affectivité dans la phénoménologie husserlienne - TEL - Thèses en ligne Access content directly
Theses Year : 2023

Affectivity in Husserl's Phenomenology

L'affectivité dans la phénoménologie husserlienne

Abstract

How do we access the worldly beings that are values – the beauty of a statue, the nobility of a behavior? This is the question that constitutes the fundamental raison d’être of the Husserlian philosophy of affectivity, the coherence and systematicity of which we aim to present in this dissertation. In the eyes of the founder of phenomenology, feeling (Gefühl) is indeed the type of lived experience in which the subjective givenness of axiological entities takes place – a purely intellectual being necessarily remains blind to it. The purpose of this work is to show how Husserl, through a thorough descriptive investigation, carried out in particular in the recently published Studien zur Struktur des Bewußtseins, reveals the structures of a specifically sentimental intentionality that accounts for such a givenness. In doing so, we reveal the central role played by bodily sensuous feelings vis-à-vis the issue of affective evidence: for Husserl, a value is genuinely known on the condition that it is authentically felt in an embodied emotion – and not just in a “cold” feeling. In this perspective, there is no opposition between reason and passion: it is on the basis of our capacity to experience affectively that we are able to build an axiological reason paralleling the traditional logical one. The myth of an “intellectualist” Husserl is thus definitively shattered: far from being neglected, the theme of the Gefühl appears as an indispensable component of the transcendental project of a rigorously universal reason.
Comment accédons-nous aux étants mondains que sont les valeurs – la beauté d’une statue, la noblesse d’un comportement ? Telle est la question qui constitue la raison d’être fondamentale de la philosophie husserlienne de l’affectivité, dont nous tâchons, dans cette thèse, de présenter la cohérence et la systématicité. Aux yeux du fondateur de la phénoménologie, le sentiment (Gefühl) est en effet le type de vécu dans lequel s’effectue la donation subjective des réalités axiologiques – un pur être d’entendement y demeurant nécessairement aveugle. L’objectif de ce travail est ainsi de mettre au jour comment Husserl dégage, en vertu d’un examen descriptif approfondi, mené notamment dans les Studien zur Struktur des Bewußtseins récemment publiées, les structures d’une intentionnalité spécifiquement sentimentale permettant de rendre compte d’une telle donation. Ce faisant, nous révélons le rôle central joué par les sentiments sensibles charnels vis-à-vis de la problématique de l’évidence affective : une valeur est véritablement connue, pour Husserl, à la condition d’être authentiquement ressentie dans une émotion incarnée – et pas seulement dans un sentiment « froid ». Il n’y a donc aucune opposition, dans ce contexte, entre raison et passion : c’est sur la base de notre aptitude à éprouver affectivement que nous sommes en mesure d’édifier une raison axiologique parallélisant la raison logique traditionnelle. Le mythe d’un Husserl « intellectualiste » s’effondre donc définitivement : loin d’être secondarisée, la problématique du Gefühl apparaît comme une composante indispensable du projet transcendantal d’une raison rigoureusement universelle.
Fichier principal
Vignette du fichier
these_delamare-alexis.pdf (5.1 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Version validated by the jury (STAR)

Dates and versions

tel-04212159 , version 1 (20-09-2023)

Identifiers

  • HAL Id : tel-04212159 , version 1

Cite

Alexis Delamare. L'affectivité dans la phénoménologie husserlienne. Philosophie. Normandie Université; Ruprecht-Karls-Universität (Heidelberg, Allemagne), 2023. Français. ⟨NNT : 2023NORMR028⟩. ⟨tel-04212159⟩
88 View
29 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More