De la production d'un Archipel Transcritique en Asie de l'Est. Aspirations contestataires, identités résistantes et micro-mobilisations collectives - TEL - Thèses en ligne Access content directly
Theses Year : 2023

On the Production of a Transcritical Archipelago in East Asia. Dissenting Aspirations, Resistant Identities and Micro-collective Mobilizations

De la production d'un Archipel Transcritique en Asie de l'Est. Aspirations contestataires, identités résistantes et micro-mobilisations collectives

Abstract

In China, the late modernity in the 2010s developed in its complexity a State Capitalism that pushes young people into mechanisms of generalized competition within the context of an authoritarianism that provides no channel for the expression of any protest against the effects of this race toward development. In this highly compressed modernity regime (Chang, 2017) characterized by a multiplication of risks of every kinds (economic, social, psychological, environmental), part of the youth finds itself immersed in careers of uncertainties. These “Compressed Individuals” (Roulleau-Berger, 2021) develop critical dispositions and dissenting aspirations during socializations marked by school pressures and professional competitions. The multiple pressures weighing on them (family, societal, introspective) engage these individuals to develop “moral careers” starting from what they experiment in their violent environment which continues to damage their self-image. The difficulty to find their place in society is balanced by what they find in artistic, cultural and associative activities. It is within the cosmopolitan framework of large Chinese cities that part of this youth finds the anchor points that provide an initial response to their troubles. Individual and collective mobilizations to join or produce artistic, cultural and associative spaces intervene as a milestone of their "moral careers" built around critical dispositions. It is within these spaces and through the different collective micro-mobilizations that these young people constitute themselves as cultural by negotiating with the identified sources of their troubles. Collectives of artists and cultural actors involve themselves in the production of these spaces that allow to establish new relationships based on different orders, institutions and norms. In this work of permanent negotiation with the authoritarian context and state capitalism that characterize mainland China, artistic work is redefined, urban regime remodeled, cosmopolitanism reinvented. Through their practices, whether daily, social or artistic, these young people mobilize collectively to spread solidarities and commitments, to share self-help, self-management, collaboration and justice norm. Produced in the cosmopolitan context of major Chinese cities during the 2010s (Canton, Shanghai, Wuhan) in an era of globalization marked by the affirmation of a cultural capitalism, these collectives in China link their spaces to a larger network that inspires and affects them, the Transcritical Archipelago in East Asia. Composed by spaces, art collectives and transnational critical actors, this network is defined by “singularities in common” (Martucelli, 2017) built around shared minority norms, resistant identities and collective micro-mobilizations. This network brings together young people with critical dispositions regarding to the authoritarian and post-liberal characteristics of their societies. These connections are a dynamic whole that organizes the mobility of cultural and cosmopolitan actors, circulation and exchanges of cultural objects and militant knowledge. In this context, it is from artistic, cultural and social practices that this youth manages to build collectively and strategically its own spaces, to give meaning to its aspirations, indignation and revolt.
En Chine, la modernité tardive qui s’affirme dans les années 2010 développe dans sa complexité un capitalisme d’Etat qui pousse les jeunes dans des mécanismes de compétition généralisée et un autoritarisme qui ne prévoit aucun canal d’expression d’une quelconque contestation contre les effets de cette course au développement. Dans ce régime de modernité hautement compressée (Chang, 2017) qui se caractérise par une multiplication de risques en tout genre (économiques, sociaux, psychiques, environnementaux), une partie de la jeunesse se retrouve plongée dans des parcours marqués par des incertitudes. « Individus compressés »(Roulleau-Berger, 2021) dans leurs parcours biographiques, ils développent des dispositions critiques et des aspirations contestataires au cours de socialisations marquées par des pressions liées aux compétitions scolaires puis professionnelles, aux pressions multiples qui pèsent sur eux (familiales, sociétales, introspectives). Cette critique et les aspirations développées à partir d’elle engage ces individus à développer des « carrières morales » dont le point de départ s’appuie sur une somme de questionnements à l’égard de l’environnement qui les a vu grandir qui continue d’abîmer l’image qu’ils ont d’eux-mêmes. Ne trouvant pas leur place dans cette société, c’est autour d’activités artistiques, culturelles et associatives, dans le cadre cosmopolite de grandes villes chinoises, qu’une partie de cette jeunesse trouve les points d’ancrage qui lui permettent d’apporter une première réponse à ses aspirations. Les mobilisations individuelles et collectives pour rejoindre ou produire des espaces artistiques, culturels et associatifs interviennent comme la suite des « carrières morales »construites autour de dispositions critiques. C’est au sein de ces espaces et à travers les différentes micro-mobilisations collectives que ces jeunes acteurs culturels construisent leurs figures d’acteurs en négociant avec les sources identifiées de leurs compressions. Des collectifs d’artistes et d’acteurs culturels se forment dans la production de ces espaces qui permettent d’établir des rapports nouveaux avec les ordres, institutions et normes majoritaires et contestés. Dans ce travail de négociation permanent avec le contexte autoritaire et le capitalisme d’état qui caractérisent la Chine continentale, le travail artistique est redéfini, les dispositifs urbains remodelés, le cosmopolitisme réinventé. A travers leurs pratiques, qu’elles soient quotidiennes, sociales ou artistiques, ces jeunes se mobilisent collectivement pour partager des normes d’entraide, d’autogestion, de collaboration et de justice. Produits dans le cadre cosmopolite des grandes villes chinoises dans les années 2010 (Canton, Shanghai, Wuhan) et dans le contexte de globalisation marquée par l’affirmation d’un capitalisme culturel, ces collectifs en Chine rattachent leurs espaces à un réseau plus large qui les inspire et les affecte, celui de l’Archipel Transcritique en Asie de l’Est. Composés d’espaces, de collectifs et d’acteurs culturels transnationaux et critiques dans les années 2010, cet ensemble se caractérise par des « singularités en communs » (Martucelli, 2017) construites autour de normes minoritaires partagées, d’identités résistantes et de micro-mobilisations collectives. Ce réseau qui met en dialogue et rassemble des jeunesses porteuses de dispositions critiques à l’égard du caractère autoritaire et post libéral de leurs sociétés est un ensemble dynamique qui organise des mobilités d’acteurs culturels et cosmopolites, des circulations et des échanges d’objets culturels et de savoirs militants. Dans ce contexte, c’est à partir de pratiques artistiques, culturelles et sociales que cette jeunesse parvient à construire collectivement et stratégiquement ses propres espaces, à donner du sens à ses aspirations, indignations et révoltes.
Fichier principal
Vignette du fichier
TRUONG_2023ENSL0049_These.pdf (7.42 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Version validated by the jury (STAR)

Dates and versions

tel-04275535 , version 1 (08-11-2023)

Identifiers

  • HAL Id : tel-04275535 , version 1

Cite

Oscar Truong. De la production d'un Archipel Transcritique en Asie de l'Est. Aspirations contestataires, identités résistantes et micro-mobilisations collectives. Sociologie. Ecole normale supérieure de lyon - ENS LYON, 2023. Français. ⟨NNT : 2023ENSL0049⟩. ⟨tel-04275535⟩
102 View
24 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More