Pouvoirs et monnaies dans l'Empire seldjoukide (429/1036 - 590/1194) - TEL - Thèses en ligne Access content directly
Theses Year : 2023

Powers and coins in the Seljuqid Empire (429/1036 - 590/1194)

Pouvoirs et monnaies dans l'Empire seldjoukide (429/1036 - 590/1194)

Abstract

Until recently, the study of Seljuk power has been hampered by the scarcity of sources from outside the Seljuk world, but also written at later periods. The analysis of Seljuk coins allows us to better understand the dawla al-salǧuqiyya from a contemporary and relatively abundant Seljuk-issued source. This first required the creation of an extensive catalog enabling this source to be interrogated. This enabled us to identify 1314 issues representing 2203 coins, mostly dinars. From this corpus, we can see the Seljuqs' intention to issue an imperial coinage that would legitimize them and assert their domination over the Middle East. This assertion was even more necessary for a group that was foreign to the region, as the area was undergoing major socio-political changes that led to strong competition for domination. This imperial coinage was part of the main monetary evolutions of the period, both in terms of modes of production and regional variations. Imperial coinage found its singularity in the broad participation of clan members in the right of sikka, which does not refer to an anarchic system or one characterizing a weak state, but a complex system where participation in the regalia goes hand in hand with recognition of the latter's supremacy.
L’étude du pouvoir seldjoukide a reposé jusqu’à récemment principalement sur des sources extérieures au monde seldjoukide, peu nombreuses et rédigées à des périodes tardives. L’analyse des monnaies seldjoukides permet de mieux comprendre la dawla al-salǧuqiyya à partir d’une source émise par les Seldjoukides eux-mêmes, contemporaine et relativement abondante. Étudier les Seldjoukides à partir de leurs monnaies a d’abord nécessité la création d’un catalogue large qui a permis de recenser 1314 émissions représentant 2203 pièces, majoritairement des dinars. À partir de ce corpus, nous avons pu mettre en lumière la nature impériale de leur monnayage qui devait permettre de les légitimer et d’affirmer leur domination sur l’Orient abbasside. Cette affirmation était d’autant plus nécessaire pour un groupe étranger à la région que l’espace était soumis à de fortes évolutions socio-politiques qui entraînaient de fortes compétitions pour la domination. Ce monnayage impérial s’est inscrit dans les principales évolutions monétaires de la période, que ce soit du point de vue des modes de production ou de variations régionales. Le monnayage impérial a trouvé sa singularité par la large participation des membres du clan au droit de sikka qui ne renvoie pas à un système anarchique ou caractérisant un État faible, mais un système complexe où la participation aux regalia va de pair avec la reconnaissance de la suprématie du pouvoir impérial.
Fichier principal
Vignette du fichier
RichaudMammerivol1.pdf (2.92 Mo) Télécharger le fichier Fichier principal
Vignette du fichier
RichaudMammerivol2.pdf (52.25 Mo) Télécharger le fichier
Origin Version validated by the jury (STAR)
Origin Version validated by the jury (STAR)

Dates and versions

tel-04585197 , version 1 (23-05-2024)

Identifiers

  • HAL Id : tel-04585197 , version 1

Cite

Jean-David Richaud-Mammeri. Pouvoirs et monnaies dans l'Empire seldjoukide (429/1036 - 590/1194). Histoire. Université Panthéon-Sorbonne - Paris I, 2023. Français. ⟨NNT : 2023PA01H078⟩. ⟨tel-04585197⟩
0 View
1 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More