Health Expenditures and Financing; A Macro Determinant and Micro Financing Perspective for Developing Countries (A Case of Pakistan) (A Case of Pakistan) - TEL - Thèses en ligne Access content directly
Theses Year : 2023

Health Expenditures and Financing; A Macro Determinant and Micro Financing Perspective for Developing Countries (A Case of Pakistan) (A Case of Pakistan)

Dépenses et financement de la santé ; une perspective de déterminants macroéconomiques et de microfinancement pour les pays en développement (Un cas du Pakistan)

Abstract

Health expenditures across the globe are rising; therapeutic health services have increased as well as becoming expensive. Life expectancy in developed economies have increased more as compared to the developing countries, however developed economies have ensured adequate health financing mechanisms as compared to developing countries case. Developed economies have developed health financing models through risk pooling i.e. insurance mechanism and developing health markets where as developing economies are still grappling with the quest of adequately financing their health spending needs. But still incidence of Out-of-Pocket Health expenditures are the major source and these at times also become catastrophic for the families which have an unexpected health emergency.In this thesis we have empirically estimated the macro determinants for health expenditures across countries. Every country has its unique health sector circumstances, these differences may be in the existence of health markets, insurance options, economic growth and above all the institutional quality which defines the overall governance structure of health sector. Income ,education, technology, and aging population are generic drivers for higher health expense on the other hand. Our results have shown that these variables significantly affect overall need of health expenditures.These are however macro level determinants and in order to understand the basic empirical underpinnings of the health financing needs one has to delve into micro level studies. One of the major query in this regards for developing countries like Pakistan is to see the determinants for the out of pocket health expenditures. These OOP health expenditures often become catastrophic and may result in making households welfare damaged permanently. Because these OOP are managed by selling productive assets or by reducing the essential expenditures such as education and other amenities. However, one needs to understand the causes for such catastrophic expenditures to be able to propose evidence-based policy proposals. Our findings provide that theory of change where we see that for Pakistan; the households's education, age, type of employment and region are major covariates which drives the families into further poverty by virtue of a health shock to one of the family member, and if it is the household head which is also the single earner of the family then without intervention of the government it becomes impossible to become stable again.Lastly, one question which puzzles the policy makers that rationality suggests that individuals are risk averse. Hence in a health outcome climate where risk of catastrophic expenditures probability is very high one should cover the risk by opting for health insurance, however the data does not reflect this picture. This may be because of an underdeveloped health insurance market in countries like Pakistan, but there can also be behavioral attributes besides low-income levels which may result in such insurance purchase decisions. Therefore, a good research query would be to evaluate the determinants of health insurance purchase decisions. Because this can lead us to propose a policy framework which ensures that majority of population's health risk is covered through health insurance system. Our results have identified that age, province, family size, education, internet usage and wealth are significant variables. Since we could not cover the health insurance markets from a primary data perspective hence this can be a limitation of the study.
Les dépenses de santé augmentent partout dans le monde ; les services de santé thérapeutique se sont multipliés et sont devenus coûteux. L'espérance de vie dans les économies développées a augmenté davantage que dans les pays en développement, mais les économies développées ont assuré des mécanismes de financement de la santé adéquats par rapport au cas des pays en développement. Les économies développées ont développé des modèles de financement de la santé grâce à la mutualisation des risques, c'est-à-dire un mécanisme d'assurance et le développement de marchés de la santé, alors que les économies en développement sont toujours aux prises avec la quête d'un financement adéquat de leurs besoins en matière de dépenses de santé. Mais les dépenses de santé directes restent la principale source et celles-ci deviennent parfois catastrophiques pour les familles confrontées à une urgence sanitaire inattendue.Dans cette thèse, nous avons estimé empiriquement les déterminants macroéconomiques des dépenses de santé dans tous les pays. Chaque pays a ses particularités en matière de secteur de la santé. Ces différences peuvent résider dans l'existence de marchés de la santé, les options d'assurance, la croissance économique et surtout la qualité institutionnelle qui définit la structure globale de gouvernance du secteur de la santé. En revanche, le revenu, l'éducation, la technologie et le vieillissement de la population sont des facteurs génériques d'augmentation des dépenses de santé. Nos résultats ont montré que ces variables affectent de manière significative le besoin global en dépenses de santé.Il s'agit cependant de déterminants au niveau macro et pour comprendre les fondements empiriques fondamentaux des besoins de financement de la santé, il faut se plonger dans des études au niveau micro. L'une des questions majeures à cet égard pour les pays en développement comme le Pakistan est de déterminer les déterminants des dépenses de santé directes. Ces dépenses de santé directes deviennent souvent catastrophiques et peuvent entraîner une détérioration permanente du bien-être des ménages. Parce que ces restes à charge sont gérés en vendant des actifs productifs ou en réduisant les dépenses essentielles telles que l'éducation et d'autres commodités. Cependant, il faut comprendre les causes de ces dépenses catastrophiques pour pouvoir proposer des propositions politiques fondées sur des données factuelles. Nos résultats fournissent cette théorie du changement là où nous constatons cela pour le Pakistan ; les ménages, l'éducation, l'âge, le type d'emploi et la région sont des covariables majeures qui plongent les familles dans une pauvreté encore plus grande en raison d'un choc de santé subi par l'un des membres de la famille, et si c'est le chef de famille qui est également le seul soutien économique du ménage. alors, sans intervention du gouvernement, il devient impossible de redevenir stable.Enfin, une question qui laisse perplexe les décideurs politiques est que la rationalité suggère que les individus ont une aversion pour le risque. Par conséquent, dans un climat de santé où le risque de dépenses catastrophiques est très élevé, il convient de couvrir le risque en optant pour une assurance maladie, mais les données ne reflètent pas cette image. Cela peut être dû à un marché de l'assurance maladie sous-développé dans des pays comme le Pakistan, mais il peut également y avoir des caractéristiques comportementales, outre les faibles niveaux de revenus, qui peuvent conduire à de telles décisions d'achat d'assurance. Par conséquent, une bonne question de recherche consisterait à évaluer les déterminants des décisions d'achat d'une assurance maladie.
Fichier principal
Vignette du fichier
2023UCFA0157_RIZVI.pdf (1.22 Mo) Télécharger le fichier
Origin Version validated by the jury (STAR)

Dates and versions

tel-04608506 , version 1 (11-06-2024)

Identifiers

  • HAL Id : tel-04608506 , version 1

Cite

Syeda Anam Fatima Rizvi. Health Expenditures and Financing; A Macro Determinant and Micro Financing Perspective for Developing Countries (A Case of Pakistan) (A Case of Pakistan). Economics and Finance. Université Clermont Auvergne, 2023. English. ⟨NNT : 2023UCFA0157⟩. ⟨tel-04608506⟩
0 View
0 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More