Contribution à la modélisation des formes et des flux biophysiques dans le géosystème - Archive ouverte HAL Access content directly
Habilitation À Diriger Des Recherches Year : 2009

Contribution à la modélisation des formes et des flux biophysiques dans le géosystème

(1)
1
Cyril Fleurant

Abstract

Les objets d'étude abordés ont ce point commun qu'ils peuvent tous être identifiés dans le géosystème. Ces objets « naturels » se trouvent à différentes strates du système Terre et sont liés entre eux par des flux de matières et d'énergie. Il s'agit par exemple des aquifères souterrains, des cours d'eau ou encore de la végétation. Ces objets ont également des échelles spatiales très variées qui vont de l'espace interstitiel (le micromètre) au bassin versant (la centaine de kilomètres). Enfin, les échelles temporelles des processus mis en oeuvre à leur formation ou aux flux qui les relient sont aussi très étendues puisqu'elles vont de quelques minutes (un traçage dans une colonne de laboratoire) à quelques millions d'années (la formation de modelés par érosion).
L'organisation de ce travail est concentrique avec au coeur, un élément fédérateur : la modélisation. Dans un premier temps, les équations et/ou théories abordées dans ces travaux sont décrites afin de montrer les différents champs disciplinaires et de décrire les processus modélisés. Ces processus sont liés à des flux bio-physiques (écoulement, gènes) et/ou à des formes bio-physiques (relief, végétaux). Les couplages entre ces processus sont exposés sous forme d'applications diverses :
- des applications sur le stockage des déchets nucléaires et la corrosion des verres illustrent le couplage entre les équations de transport et la géochimie.
- des applications sur la modélisation géomorphologique des karsts et des lacs montrent un exemple du couplage entre les équations de la diffusivité et de la géochimie.
- une application sur le transfert biologique dans un réseau hydrographique permet d'aborder le couplage entre l'équation de transport et la géométrie fractale.
- une application sur la modélisation pluie-débit donne une idée du couplage possible entre la théorie de l'hydrogramme unitaire et la géométrie fractale.
- des applications variées sur l'analyse des formes.
Fichier principal
Vignette du fichier
hdr_fleurant.pdf (28.33 Mo) Télécharger le fichier

Dates and versions

tel-00423777 , version 1 (12-10-2009)

Identifiers

  • HAL Id : tel-00423777 , version 1

Cite

Cyril Fleurant. Contribution à la modélisation des formes et des flux biophysiques dans le géosystème. Planète et Univers [physics]. Université d'Angers, 2009. ⟨tel-00423777⟩

Collections

UNAM
252 View
646 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More