Trajectoires technologiques et dynamiques de niches éco-culturelles du Gravettien moyen au Gravettien récent en France - TEL - Thèses en ligne Access content directly
Theses Year : 2021

Technological Trajectories and Eco-Cultural Niche Dynamics from the Middle to the Recent Gravettian in France

Trajectoires technologiques et dynamiques de niches éco-culturelles du Gravettien moyen au Gravettien récent en France

Abstract

One of the main goals of prehistoric archaeology is the delineation of cultural processes behind the patterns of variability in past hunter-gatherers’ material culture. In this thesis, we identify mechanisms implicated in lithic technological trajectories during the Middle Gravettien – characterized by the Noaillian and the Rayssian typo-technological complexes (32-28.75 ka cal. BP) – and the Recent Gravettian (28.75-26.5 ka cal. BP) in France and its margins. The archaeological units characterizing these periods have differing geographic distributions. Moreover, major technological changes are chronologically associated with periods of high climatic instability – such as Heinrich Event 3 (HE3) during the Middle Gravettian, or climate warming linked to Greenland Interstadial 4 (GI 4) during the Recent Gravettian. However, the reality of a causal link between technological and ecological variability needs to be evaluated via a quantitative and interdisciplinary approach aimed at better integrating archaeological and environmental data.In this vein, we apply an approach integrating the typo-technological study of three archaeological assemblages – level 10/11 of the Abri du Facteur in Tursac, the archaeological site of Les Jambes in Périgueux and the Gravettian sequence of Flageolet I in Bézénac – and eco-cultural niche modeling methods to explore culture-environment relationships at different scales. Our results indicate that typo-technological changes are associated with changes in eco-cultural niches in both environmental and geographic dimensions. Building on these results, we propose the role of three mechanisms behind these cultural trajectories.• During the Middle Gravettian, the typo-technological distinction between the Pyreneo-Cantabria region (Noaillian) and the territories situated north of the Garonne River (Noaillian and Rayssian) can be explained by each territories’ environmental specificities, combined with a probable specialization of hunting practices in the north.• The generalization of the Raysse method north of the Garonne river appears to be related to a demographic isolation in conjunction with inhospitable conditions in the Garonne river corridor and the Landes periglacial desert. In this context, a modification of the modes of cultural transmission could have favored the selection of this method for the manufacturing of armature bladelets.• The disappearance of the Raysse method and the revival of less rigid reduction sequences for the production of backed suggests a lessening of norms related to armature manufacture, that could be related to a territorial reorganization of resources brought about by climate warming during the GI 4.This interpretive scenario demonstrates the influential role of environmental factors and their interaction with social factors (e.g., subsistence strategies, territorial and technological organization) in the delineation of mechanisms involved in the technological and cultural trajectories of the Middle and Recent Gravettian.
L’un des enjeux majeurs de l’archéologie préhistorique est la définition des processus culturels à l’origine de la variabilité dans la culture matérielle des chasseurs-cueilleurs du passé. Dans cette thèse, nous proposons d’identifier certains des mécanismes à l’origine des trajectoires technologiques lithiques observées au Gravettien moyen – caractérisé par le Noaillien et le Rayssien (32-28.75 ka cal. BP) – et au Gravettien récent (28.75-26.5 ka cal. BP) en France et dans ses marges. Les unités archéologiques caractéristiques de ces périodes présentent une répartition géographique différente. Des changements technologiques majeurs sont chronologiquement associés à des périodes de forte instabilité climatique – telles que l’événement de Heinrich 3 (HE3) au Gravettien moyen, ou l’adoucissement climatique lié à l’interstade du Groënland 4 (GI 4) au Gravettien récent. Toutefois, la réalité d’une éventuelle relation causale entre variabilité technologique et écologique nécessite d’être testée plus précisément par le biais d’une approche quantitative et interdisciplinaire, visant à mieux mettre en relation des données archéologiques et environnementales.Dans cette optique, nous avons mis en place une approche intégrant l’étude typo-technologique de trois collections archéologiques – le niveau 10/11 de l’Abri du Facteur à Tursac, le gisement archéologique des Jambes à Périgueux et la séquence gravettienne du Flageolet I à Bézénac – et la modélisation de niches éco-culturelles, pour explorer les relations culture-environnement à différentes échelles. Nos résultats indiquent que les ruptures typo-technologiques observées sont concomitantes du changement des niches éco-culturelles dans des dimensions tant environnementales que géographiques. À partir de ces résultats, nous proposons l’action de trois mécanismes ayant pu influer sur ces trajectoires culturelles.• Au Gravettien moyen, la différenciation typo-technologique entre l’aire pyrénéo-cantabrique (Noaillien) et les territoires au nord de la Garonne (Noaillien et Rayssien) pourrait s’expliquer par les spécificités environnementales de chaque territoire, ainsi que par une probable spécialisation de la chasse au nord de la Garonne.• La généralisation de la méthode du Raysse au nord de la Garonne semble liée à un isolement démographique à mettre en relation avec des conditions inhospitalières dans le couloir de la Garonne et le désert périglaciaire des Landes. Dans ce contexte, des changements dans les modes de transmission ont pu favoriser la sélection de cette méthode au dépend d’autres pour la fabrication d’éléments d’armatures.• La disparition de la méthode du Raysse et le retour à des schémas de production de pointes à dos plus souples durant le Gravettien récent suggère un changement dans les normes entourant la fabrication d’éléments d’armatures, en lien avec une réorganisation territoriale des ressources liée à l’adoucissement du climat du GI 4.Ce scénario interprétatif met en évidence le rôle certes prépondérant de facteurs environnementaux, mais surtout leurs interactions avec des facteurs sociaux (e.g., stratégies de subsistance, organisation territoriale et technologique) dans la définition des mécanismes à l’origine des trajectoires technologiques et culturelles au Gravettien moyen et récent.
Fichier principal
Vignette du fichier
VIGNOLES_ANAIS_2021.pdf (67.41 Mo) Télécharger le fichier
VIGNOLES_ANAIS_2021_Vol2_Annexes.pdf (78.95 Mo) Télécharger le fichier
VIGNOLES_ANAIS_2021_Vol3_Annexes.pdf (58.56 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Version validated by the jury (STAR)
Format : Other
Format : Other

Dates and versions

tel-03572164 , version 1 (14-02-2022)

Identifiers

  • HAL Id : tel-03572164 , version 1

Cite

Anaïs Vignoles. Trajectoires technologiques et dynamiques de niches éco-culturelles du Gravettien moyen au Gravettien récent en France. Environnement et Société. Université de Bordeaux, 2021. Français. ⟨NNT : 2021BORD0299⟩. ⟨tel-03572164⟩
280 View
21 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More